Et si la Ford GT intégrait la catégorie Hypercar ?

Ford n'exclut pas la possibilité de s'engager dans la future catégorie Hypercar du WEC avec un modèle évolué de son actuelle GTE.

Et si la Ford GT intégrait la catégorie Hypercar ?

Le constructeur américain a révélé qu'il évaluait la manière dont la Ford GT pourrait s'adapter à la catégorie qui verra le jour pour la saison 2020-2021 à la place du LMP1, suite à la modification du règlement le mois dernier visant à autoriser l'engagement d'autos dérivées de la route.

"Il y a eu une évolution très intéressante le mois dernier, lorsque nous avons appris ce qui se passait avec le règlement Hypercar", confie à Motorsport.com Mark Rushbrook, patron de Ford Performance Motorsports. "Cela nous donnerait l'opportunité de courir dans cette catégorie avec notre GT en tant que voiture dérivée de la route. C'est quelque chose que nous étudions et nous nous demandons si courir avec notre voiture dans cette catégorie aurait du sens ou non."

Lire aussi :

Mark Rushbrook insiste sur le fait que pour le moment "aucune décision n'a été prise", à l'heure où Ford réfléchit à l'avenir de son engagement en sport automobile. La marque s'est impliquée dans le processus de réflexion et de discussion qui a débouché sur le concept de catégorie Hypercar présenté l'an dernier, mais a également souligné son souhait de voir des règles communes apparaître entre le WEC et l'IMSA.

Ford à la croisée des chemins

Le renouvellement d'un intérêt pour cette catégorie de la part de Ford survient à un moment où son discours a changé quant aux intentions liées aux deux programmes GTE dans ces deux championnats. Auparavant, Mark Rushbrook précisait qu'aucune décision n'était prise quant à ces engagements après la saison 2018-2019 du WEC et la saison 2019 de l'IMSA. Mais désormais, il confirme le fait qu'il n'y aura pas de programme d'usine au-delà.

#66 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Stefan Mücke, Olivier Pla, Billy Johnson

Néanmoins, l'hypothèse d'un engagement semi-privé n'est pas à exclure, puisqu'un accord pourrait être noué avec Ganassi et Multimatic. "Dans les mois qui viennent, nous prendrons des décisions quant à ce que nous ferons avec nos GT", explique Mark Rushbrook. "Est-ce que nous continuons à soutenir le fait qu'elles courent d'une certaine manière ou est-ce que nous les vendons à des privés ?"

"Nous adorons la course d'Endurance et nous devons voir ce à quoi pourrait ressembler le futur", reprend-il en insistant sur le fait que la décision pour le GTE sera liée à celle concernant l'Hypercar. "Comprendre ce que l'avenir nous réserve est crucial pour nous, et cela aura une incidence sur ce que nous ferons avec nos actuelles GT."

Depuis plusieurs mois, Ford passe en revue toutes les éventualités avant de prendre la moindre décision pour ses programmes sportifs. De nombreuses options sont passées en revue, parmi lesquelles figurent également la Formule E, le DPi et le Rallycross.

Propos recueillis par Gary Watkins  

partages
commentaires
Le constructeur Aurus arrive en Endurance
Article précédent

Le constructeur Aurus arrive en Endurance

Article suivant

Pourquoi il ne faut pas manquer les 24 Heures du Mans sur place

Pourquoi il ne faut pas manquer les 24 Heures du Mans sur place
Charger les commentaires
Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse Prime

Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse

Le duel entre Ferrari et Porsche pour le titre mondial en GTE Pro a pris une tournure délicate à Bahreïn, où un accrochage entre Alessandro Pier Guidi et Michael Christensen a marqué les derniers instants de course. Ferrari n'est que provisoirement titré, car Porsche a fait appel.

WEC
9 nov. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021