La futuriste Peugeot 9X8 dévoilée pour reconquérir Le Mans !

Elle était particulièrement attendue, suscitant impatience et curiosité. Elle se nomme 9X8 et la voici désormais révélée aux yeux de tous… sans aileron arrière !

1/17

Photo de: Peugeot Sport

2/17

Photo de: Peugeot Sport

3/17

Photo de: Peugeot Sport

4/17

Photo de: Peugeot Sport

5/17

Photo de: Peugeot Sport

6/17

Photo de: Peugeot Sport

7/17

Photo de: Peugeot Sport

8/17

Photo de: Peugeot Sport

9/17

Photo de: Peugeot Sport

10/17

Photo de: Peugeot Sport

11/17

Photo de: Peugeot Sport

12/17

Photo de: Peugeot Sport

13/17

Photo de: Peugeot Sport

14/17

Photo de: Peugeot Sport

15/17

Photo de: Peugeot Sport

16/17

Photo de: Peugeot Sport

17/17

Photo de: Peugeot Sport

Dix ans après la dernière apparition aux 24 Heures du Mans d'une Peugeot, le constructeur français a franchi une nouvelle étape majeure dans l'optique de son grand retour, annoncé fin 2019. Ce mardi, son Hypercar répondant à la nouvelle réglementation LMH a été présentée. S'il faudra encore patienter avant de voir cette auto prendre la piste, elle devient désormais réalité, au-delà des visuels préfigurant son apparence dont il a fallu se contenter depuis plus d'un an. Une attente qui valait la peine car, clairement, Peugeot casse les codes !

Fruit du travail mené sous la houlette du directeur technique Olivier Jansonnie, l'Hypercar de Peugeot frappe évidemment par le travail aérodynamique impliquant l'absence d'aileron arrière. "Nous avons atteint un degré d'efficacité aérodynamique qui nous permet de faire sans cet élément", confirme Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport. "Mais ne me demandez pas comment ! Nous avons l'intention de garder ce secret aussi longtemps que possible."

Lire aussi :

Procurant plus de libertés que la réglementation LMP1, celle du LMH fixe une fenêtre de performance avec des limites maximales qui peuvent être atteintes concernant l'appui aéro ainsi qu'une traînée minimum, ce qui permet à chaque constructeur de procéder quasiment comme il le souhaite tant qu'il se conforme au cadre défini.

"La plus grande flexibilité accordée par la nouvelle réglementation technique concernant l'aéro permet une nouvelle réflexion radicale qui favorise l'émergence de voitures novatrices, avec la possibilité pour les équipes de design [esthétique] d'apporter une contribution encore plus importante", précise Olivier Jansonnie. "Les ingénieurs et designers de Peugeot ont tiré parti de cette opportunité pour inventer un nouveau processus créatif et casser les codes afin de produire une Hypercar d'un genre complètement nouveau."

Peugeot prêt à bondir

Sur le plan esthétique, le Lion a donc inclus des "signes distinctifs", ce qui était l'un des arguments de la nouvelle catégorie Hypercar pour attirer les marques. "La 9X8 étant une Peugeot, le croquis original qui a orienté notre travail représentait un gros chat prêt à bondir, une posture que nous avons suggérée par le cockpit légèrement incliné vers l'avant", explique Matthias Hossann, directeur du design de Peugeot. "Les lignes générales de la Peugeot 9X8 expriment les codes stylistiques de la marque, tandis que ses formes racées et élégantes inspirent émotion et dynamisme."

Cette Peugeot 9X8 est équipée d'un groupe propulseur hybride alliant un V6 bi-turbo de 2,6 litres développant 680 chevaux et un moteur électrique de 200 kW sur l'essieu avant (272 ch). La puissance totale qu'elle pourra développer en piste sera toutefois limitée à 500 kW (soit 680 ch), conformément à la réglementation déjà en vigueur. Une donnée importante pour mettre sur le même plan toutes les LMH mais également les futurs prototypes LMDh qui feront leur arrivée dans la catégorie Hypercar en 2023.

Les pilotes Paul Di Resta, Loïc Duval, Mikkel Jensen, Kevin Magnussen, Gustavo Menezes, Jean-Éric Vergne sont déjà activement sollicités par Peugeot pour participer au développement de cette nouvelle monture, tout comme le réserviste James Rossiter.

La suite du calendrier est claire pour Peugeot : préparer le premier roulage de la 9X8 puis les essais qui feront suite avant de faire le grand saut dans la compétition. Sur ce point, le Lion continue de ne fixer aucune échéance précise. On le sait, voir la marque française s'aligner aux 24 Heures du Mans 2022 est une possibilité mais en aucun cas une garantie, tandis que le retour a toujours été annoncé pour le courant d'année prochaine. Peugeot ne veut pas se tromper avant de se jeter dans le grand bain, puisqu'une fois la voiture homologuée, les possibilités d'évolution seront infimes.

Peugeot Hypercar 9X8, logo

partages
commentaires
J-1 pour l'Hypercar Peugeot en Endurance !

Article précédent

J-1 pour l'Hypercar Peugeot en Endurance !

Article suivant

La fiche technique de l'Hypercar Peugeot 9X8

La fiche technique de l'Hypercar Peugeot 9X8
Charger les commentaires
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021