Glickenhaus manquera la première manche du WEC à Spa

La présence de Glickenhaus aux 6 Heures de Spa n'était pas garantie, faute de temps de préparation : il est désormais acté que les bolides américains manqueront le rendez-vous.

Glickenhaus manquera la première manche du WEC à Spa

Glickenhaus n'alignera pas sa nouvelle Hypercar sur la première manche de la saison 2021 du WEC, qui aura lieu dans deux semaines. Bien qu'initialement présente sur la liste des engagés des 6 Heures de Spa, publiée le mois dernier, l'équipe américaine n'y participera pas. L'information a été confirmée par Jim Glickenhaus, fondateur de la marque, qui rappelle qu'il ne s'était pas engagé à faire débuter ses 007 LMH lors de l'épreuve belge. C'est donc à l'occasion de la deuxième manche de la saison, à Portimão en juin, que l'on verra finalement les bolides en action.

"Nous n'allons clairement pas à Spa. C'est une décision qui a été prise au fil du temps", explique Jim Glickenhaus à Motorsport.com. "Nous avons toujours prévu de commencer à courir lorsque tout sera exactement tel que nous le souhaitons, car il s'agit d'un programme de cinq ans et nous nous engageons sur le long terme. Nous n'avons jamais changé d'avis et n'avons jamais été pressés de nous rendre à Spa."

Glickenhaus Racing 007LMHs

Glickenhaus a toujours insisté sur le fait qu'il n'homologuerait pas son Hypercar − ce qui fixera effectivement ses spécifications pour cinq ans − tant qu'elle n'aura pas passé de test d'endurance de 30 heures, ultime étape à valider dans sa préparation. Celle-ci est désormais prévue pour début mai, sur le circuit d'Aragón, donc après la première manche du championnat. En attendant, la 007 LMH est confrontée cette semaine à un test dans la soufflerie de Sauber, en Suisse, afin que soient évaluées deux configurations aérodynamiques.

"Nous travaillons sur deux configurations, l'une un peu plus axée sur la V-max et l'autre un peu plus sur les appuis", explique l'Américain. "Nous allons décider ce qui est le mieux car une seule configuration aéro est permise. Ensuite, nous aurons un autre test à Vallelunga. Il s'agira du dernier avant un test de 30 heures, après quoi nous serons prêts à courir à Portimão avec les deux voitures."

Lire aussi :

Une 007 LMH était en piste la semaine dernière à Vallelunga, circuit situé à proximité des ateliers de Podium Advanced Technologies qui a conçu et développé l'Hypercar propulsée par Pipo Moteurs. Elle a parcouru à cette occasion environ 2000 km sur deux jours, pilotée par Richard Westbrook, Olivier Pla et Franck Mailleux, pour ce qui était alors son quatrième test depuis le début des roulages fin février.

Avec l'absence confirmée de Glickenhaus à Spa-Francorchamps, seules trois voitures seront en compétition dans la nouvelle catégorie Hypercar en Belgique, à savoir les deux Toyota GR010 Hybrid et l'Alpine née de la LMP1 d'Oreca et gérée par Signatech.

partages
commentaires

Voir aussi :

Ferrari et Porsche assurent l'avenir du GTE Pro

Article précédent

Ferrari et Porsche assurent l'avenir du GTE Pro

Article suivant

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement 6H de Spa-Francorchamps
Lieu Spa-Francorchamps
Équipes Scuderia Cameron Glickenhaus
Auteur Gary Watkins
Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021