Goodyear annonce son grand retour en Endurance

Le fabricant américain de pneus va faire son retour en Endurance à partir de la saison 2019-2020 du FIA WEC, et assure qu'il s'agit d'une "première étape" pour sa stratégie en compétition à l'échelon international.

Goodyear annonce son grand retour en Endurance

B.D., Le Mans - Le manufacturier Goodyear va faire son retour sur la scène internationale en compétition, et a choisi le FIA WEC comme "première étape" de ses futurs projets. La marque américaine fournira des pneus dans les catégories LMP2 et LMGTE à partir de la saison 2019-2020, qui débutera à Silverstone en août. Pour la première fois depuis 2006, elle participera donc aux 24 Heures du Mans, en juin 2020.

Goodyear annonce avoir travaillé sur le développement d'une nouvelle gamme de gommes au cours des douze derniers mois, dans ses deux centres d'innovation à Hanau (Allemagne) et Colmar-Berg (Luxembourg). Le manufacturier justifie son choix de l'Endurance car il juge la discipline idéale pour démontrer un savoir-faire technologique.

Lire aussi :

"La nature des courses, variant de quatre à 24 heures, signifie que le choix de pneus et la stratégie sont cruciaux et offrent un défi motivant pour notre équipe technique, avant d'explorer d'autres opportunités en compétition", précise Ben Crawley, directeur de Goodyear Motorsport. "Le sport automobile continue d'être parmi les plus populaires au monde. C'est une plateforme idéale pour nous engager auprès des clients avec l'histoire, la passion, l'innovation et la technologie qui ont construit le parcours de Goodyear en compétition. Nous nous concentrerons d'abord sur l'Endurance, avant d'appliquer ce que nous avons appris à d'autres catégories, qui pourraient appartenir à d'autres disciplines."

Le retour de Goodyear pourrait avoir une incidence plus ou moins importante sur l'implication en Endurance de Dunlop, marque détenue en Europe par la compagnie américaine. "C'est trop tôt pour le dire, car cette annonce concerne le WEC", admet Ben Crawley. "Nous prendrons une décision plus tard pour l'ELMS, par exemple."

Retiré de la Formule 1 en 1998 (après 25 titres mondiaux conquis chez les pilotes), Goodyear a par ailleurs triomphé aux 24 Heures du Mans pour la dernière fois en 1997, lorsque Tom Kristensen, Michele Alboreto et Stefan Johansson ont remporté la classique mancelle au volant d'une Porsche WSC95 engagée par le Joest Racing.

Des pneus Goodyear

partages
commentaires
Candidat au titre LMP2, Richelmi évitera les "risques inconscients"

Article précédent

Candidat au titre LMP2, Richelmi évitera les "risques inconscients"

Article suivant

Le Mans en GT, c'est "partir à la guerre pendant 24 heures"

Le Mans en GT, c'est "partir à la guerre pendant 24 heures"
Charger les commentaires
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021