H+4 - Webber et Fässler roues contre roues, Porsche en tête !

Après un début de course mouvementé , les 6 Heures de Fuji ont peut-être connu leur point d'orgue en début de troisième heure.

Si Romain Dumas n'a pas tardé à doubler Marcel Fässler pour prendre une place de leader que la Porsche n°18 n'a plus lâchée depuis, la lutte pour la deuxième place a été somptueuse. 

Pendant plusieurs tours, Marcel Fässler a opposé une résistance de tous les instants à Mark Webber, offrant un duel magnifique et des images somptueuses, le tout sur une piste toujours détrempée. Roues contre roues, les deux pilotes se sont frôlés mais ne se sont jamais touchés. Finalement, c'est le rappel au stand de l'Audi du Suisse qui a mis un terme aux hostilités. 

Vidéo : Le duel incroyable entre Webber et Fässler

Elles ont toutefois repris assez rapidement après la deuxième salve d'arrêts aux stands, cette fois en pneus slicks. Un coup de poker qui n'a pas fonctionné puisque, même si la piste sèche, c'est encore trop juste pour que ces gommes Michelin soient pleinement efficaces. 

Porsche profite d'un Full Course Yellow

Durant cette deuxième salve d'arrêts, la Porsche de tête a fait une excellente opération puisque son arrêt a coïncidé avec une procédure de Full Course Yellow. Marc Lieb est ainsi reparti devant avec plus de 50 secondes d'avance. Forcément dommageable pour le spectacle, mais ainsi vont les aléas dune course ! Le FCY avait été déclenché suite à l'immobilisation dans le bac à gravier du proto LMP2 du Team SARD Morand.

C'est peu avant le troisième arrêt que Brendon Hartley a finalement pris le dessus sur André Lotterer, plaçant ainsi les deux Porsche en tête de la course. À deux heures du drapeau à damier, la Porsche n°18 possède près d'une minute d'avance sur la voiture sœur, tandis que c'est l'Audi n°8 qui est montée au troisième rang en raison d'une stratégie différente de la n°7. 

Pour Toyota, le bon début de course est déjà oublié : la n°1 a écopé d'une pénalité pour avoir coupé la ligne blanche à l'entrée des stands, tandis que la n°2 a perdu de longues minutes dans son garage suite à un problème de refroidissement moteur. 

En LMP2, Alpine n'est plus en tête puisque c'est KCMG qui mène la danse devant le G-Drive Racing. AF Corse a placé une de ses Ferrari 458 Italia en tête du LM GTE Pro pendant que le Dempsey Proton Racing se fait de nouveau remarquer dans la classe Am avec le leadership. 

6 Heures de Fuji - Classement après 4 heures

 CatTeamToursArrêts
1 18 P1 Porsche Team 138 3
2 17 P1 Porsche Team 137 3
3 8 P1 Audi Sport Team Joest 136 3
4 7 P1 Audi Sport Team Joest 136 4
5 1 P1 Toyota Racing 136 4
6 12 P1 Rebellion Racing 129 4
7 4 P1 Team Bykolles 128 3
8 13 P1 Rebellion Racing 127 5
9 47 P2 KCMG 126 3
10 26 P2 G-Drive Racing 126 4
11 36 P2 Signatech Alpine 126 4
12 2 P1 Toyota Racing 125 5
13 28 P2 G-Drive Racing 124 6
14 30 P2 Extreme Speed Motorsports 124 5
15 51 Pro AF Corse 123 3
16 92 Pro Porsche Team Manthey 123 4
17 71 Pro AF Corse 123 3
18 91 Pro Porsche Team Manthey 123 4
19 42 P2 Strakka Racing 122 4
20 43 P2 Team Sard Morand 122 5
21 95 Pro Aston Martin Racing 122 3
22 97 Pro Aston Martin Racing 122 4
23 31 P2 Extreme Speed Motorsports 121 4
24 99 Pro Aston Martin Racing V8 121 4
25 77 Am Dempsey - Proton Racing 121 3
26 98 Am Aston Martin Racing 119 4
27 96 Am Aston Martin Racing 119 5
28 72 Am SMP Racing 119 5
29 83 Am AF Corse 118 5
30 50 Am Larbre Competition 118 5
31 88 Am Abu Dhabi-Proton Racing 118 3
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC
Événement Fuji
Circuit Fuji International Speedway
Équipes Porsche Team , Team Joest , Toyota Racing
Type d'article Résumé de course
Tags am, endurance, fuji speedway, lm gte, lmp1, lmp2, pluie, pro