H+4 - Webber et Fässler roues contre roues, Porsche en tête !

Après un début de course mouvementé , les 6 Heures de Fuji ont peut-être connu leur point d'orgue en début de troisième heure.

H+4 - Webber et Fässler roues contre roues, Porsche en tête !
#18 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
Mark Webber, Porsche Team
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
Michael Christensen et Richard Lietz, Porsche Team Manthey
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
Alexander Hitzinger, Directeur Technique de Porsche LMP1
Alexander Hitzinger, Directeur Technique de Porsche LMP1
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#26 G-Drive Racing Ligier JS P2: Roman Rusinov, Julien Canal, Sam Bird

Si Romain Dumas n'a pas tardé à doubler Marcel Fässler pour prendre une place de leader que la Porsche n°18 n'a plus lâchée depuis, la lutte pour la deuxième place a été somptueuse. 

Pendant plusieurs tours, Marcel Fässler a opposé une résistance de tous les instants à Mark Webber, offrant un duel magnifique et des images somptueuses, le tout sur une piste toujours détrempée. Roues contre roues, les deux pilotes se sont frôlés mais ne se sont jamais touchés. Finalement, c'est le rappel au stand de l'Audi du Suisse qui a mis un terme aux hostilités. 

Vidéo : Le duel incroyable entre Webber et Fässler

Elles ont toutefois repris assez rapidement après la deuxième salve d'arrêts aux stands, cette fois en pneus slicks. Un coup de poker qui n'a pas fonctionné puisque, même si la piste sèche, c'est encore trop juste pour que ces gommes Michelin soient pleinement efficaces. 

Porsche profite d'un Full Course Yellow

Durant cette deuxième salve d'arrêts, la Porsche de tête a fait une excellente opération puisque son arrêt a coïncidé avec une procédure de Full Course Yellow. Marc Lieb est ainsi reparti devant avec plus de 50 secondes d'avance. Forcément dommageable pour le spectacle, mais ainsi vont les aléas dune course ! Le FCY avait été déclenché suite à l'immobilisation dans le bac à gravier du proto LMP2 du Team SARD Morand.

C'est peu avant le troisième arrêt que Brendon Hartley a finalement pris le dessus sur André Lotterer, plaçant ainsi les deux Porsche en tête de la course. À deux heures du drapeau à damier, la Porsche n°18 possède près d'une minute d'avance sur la voiture sœur, tandis que c'est l'Audi n°8 qui est montée au troisième rang en raison d'une stratégie différente de la n°7. 

Pour Toyota, le bon début de course est déjà oublié : la n°1 a écopé d'une pénalité pour avoir coupé la ligne blanche à l'entrée des stands, tandis que la n°2 a perdu de longues minutes dans son garage suite à un problème de refroidissement moteur. 

En LMP2, Alpine n'est plus en tête puisque c'est KCMG qui mène la danse devant le G-Drive Racing. AF Corse a placé une de ses Ferrari 458 Italia en tête du LM GTE Pro pendant que le Dempsey Proton Racing se fait de nouveau remarquer dans la classe Am avec le leadership. 

6 Heures de Fuji - Classement après 4 heures

 CatTeamToursArrêts
1 18 P1 Porsche Team 138 3
2 17 P1 Porsche Team 137 3
3 8 P1 Audi Sport Team Joest 136 3
4 7 P1 Audi Sport Team Joest 136 4
5 1 P1 Toyota Racing 136 4
6 12 P1 Rebellion Racing 129 4
7 4 P1 Team Bykolles 128 3
8 13 P1 Rebellion Racing 127 5
9 47 P2 KCMG 126 3
10 26 P2 G-Drive Racing 126 4
11 36 P2 Signatech Alpine 126 4
12 2 P1 Toyota Racing 125 5
13 28 P2 G-Drive Racing 124 6
14 30 P2 Extreme Speed Motorsports 124 5
15 51 Pro AF Corse 123 3
16 92 Pro Porsche Team Manthey 123 4
17 71 Pro AF Corse 123 3
18 91 Pro Porsche Team Manthey 123 4
19 42 P2 Strakka Racing 122 4
20 43 P2 Team Sard Morand 122 5
21 95 Pro Aston Martin Racing 122 3
22 97 Pro Aston Martin Racing 122 4
23 31 P2 Extreme Speed Motorsports 121 4
24 99 Pro Aston Martin Racing V8 121 4
25 77 Am Dempsey - Proton Racing 121 3
26 98 Am Aston Martin Racing 119 4
27 96 Am Aston Martin Racing 119 5
28 72 Am SMP Racing 119 5
29 83 Am AF Corse 118 5
30 50 Am Larbre Competition 118 5
31 88 Am Abu Dhabi-Proton Racing 118 3
partages
commentaires
H+2 - La pluie met Porsche en difficulté, Audi leader

Article précédent

H+2 - La pluie met Porsche en difficulté, Audi leader

Article suivant

Une victoire renversante pour Porsche à Fuji !

Une victoire renversante pour Porsche à Fuji !
Charger les commentaires
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021