Hülkenberg a découvert l’exigeante gestion du trafic

Engagée à Spa pour préparer les 24 Heures du Mans, la troisième Porsche 919 Hybrid confiée à Nico Hulkenberg, Earl Bamber et Nick Tandy a terminé à la sixième place, à trois tours de l'Audi victorieuse.

La course belge a offert une bonne répétition aux trois pilotes, qui découvraient le LMP1. Cependant, tous les espoirs de jouer la gagne et le podium se sont envolés dès les premiers tours lors d'un accrochage avec une voiture cousine de l'équipe Porsche GT.

Visiblement tendu dans son premier relais, Tandy a également perdu beaucoup de temps en ratant l'entrée des stands en raison d'un problème technique. Après ces événements, la course fut beaucoup plus sereine pour l'équipage, qui a emmagasiné une expérience précieuse en vue du Mans.

Hülkenberg a pu connaitre un relais sans ennuis au volant du prototype allemand, avec lequel il a pu mesurer la difficulté de la gestion pneumatique lorsque les relais sont doublés. Mais le plus important pour le pilote de F1 a été de pouvoir s'adapter à l'exigeante et périlleuse gestion du trafic avec les voitures les plus lentes.

"Je me suis senti bien dans la voiture pendant la course", a-t-il confié. "J'ai fait un double relais avec un train de pneus, et c'était difficile avec la gomme."

"Gérer le trafic était une expérience très intéressante et plaisante, même si j'ai connu quelques moments chauds. Parfois, le timing pour doubler est parfait et parfois il ne l'est pas."

 

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC
Événement Spa-Francorchamps
Circuit Spa-Francorchamps
Pilotes Nico Hülkenberg , Earl Bamber , Nick Tandy
Équipes Porsche Team
Type d'article Actualités
Tags porsche, spa, trafic, wec