Isaakyan est parti en looping dans le Raidillon

partages
commentaires
Isaakyan est parti en looping dans le Raidillon
Par : Basile Davoine
10 mai 2018 à 06:54

L'émergence d'une vidéo amateur ne laisse désormais plus aucun doute quant aux circonstances de l'accident dont a été victime le pilote russe à Spa-Francorchamps.

#17 SMP Racing BR Engineering BR1: Stéphane Sarrazin, Egor Orudzhev, Matevos Isaakyan
#17 SMP Racing BR Engineering BR1: Matevos Isaakyan
#17 SMP Racing BR Engineering BR1: Stéphane Sarrazin, Egor Orudzhev, Matevos Isaakyan
#17 SMP Racing BR Engineering BR1: Stéphane Sarrazin, Egor Orudzhev, Matevos Isaakyan
#35 SMP Racing Dallara P217 - Gibson: Victor Shaitar, Egor Orudzhev, Matevos Isaakyan
#17 SMP Racing BR Engineering BR1: Stéphane Sarrazin, Egor Orudzhev, Matevos Isaakyan
#17 SMP Racing BR Engineering BR1: Stéphane Sarrazin, Egor Orudzhev, Matevos Isaakyan

On commence à en savoir davantage sur l'accident dont a été victime Matevos Isaakyan à l'amorce de la dernière heure des 6 Heures de Spa-Francorchamps. Le pilote russe était violemment sorti de la piste dans le Raidillon samedi dernier, sans que l'on sache réellement ce qui s'était passé. 

Aucune image n'a été diffusée si ce n'est celle du prototype LMP1 sérieusement endommagé, et de son pilote sorti par ses propres moyens, heureusement indemne. Les dégâts, ainsi que les traces sur les barrières de protection, laissaient peu de doute quant à l'importance du crash.

C'est ce que confirme une vidéo amateur qui a émergé sur YouTube, et dans laquelle on voit clairement la BR1 s'envoler et partir en looping. Une image aussi spectaculaire qu'inquiétante...

Depuis le week-end dernier, SMP Racing n'a pas communiqué dans le détail sur cet accident, survenu alors que la #17 était à la lutte pour le podium avec les Rebellion. 

Concepteur de la BR1, Dallara a connu un rude week-end à Spa, puisqu'en qualifications c'est Pietro Fittipaldi qui s'est gravement accidenté dans l'Eau Rouge, se fracturant les deux jambes. Le jeune Brésilien était au volant de la BR1 de DragonSpeed : un problème électrique serait à l'origine du crash.

Article suivant
Édito - Euphorie ou gueule de bois à Spa ?

Article précédent

Édito - Euphorie ou gueule de bois à Spa ?

Article suivant

Button a testé la LMP1 de SMP Racing

Button a testé la LMP1 de SMP Racing
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement 6H de Spa-Francorchamps
Catégorie Course
Lieu Spa-Francorchamps
Pilotes Matevos Isaakyan
Équipes SMP Racing
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités