Rétro - Quand Jaguar était Champion du monde à Fuji

Les 6 Heures de Fuji, qui se déroulent ce week-end en FIA WEC, nous offrent une belle opportunité pour revenir trente ans en arrière grâce aux archives Duke Classics de Motorsport.tv.

Charger le lecteur audio

En 1988, les 1000 km de Fuji étaient une manche du World Sportscar Championship (Championnat du monde des voitures de sport), l'ancêtre du FIA WEC, dont l'épreuve japonaise a lieu sur le même tracé ce week-end. À l'époque, le titre mondial des pilotes s'était joué là.

L'affrontement mettait aux prises le jeune Martin Brundle, face à l'expérimenté Jean-Louis Schlesser au volant d'une Sauber-Mercedes. Le premier faisait équipe avec Eddie Cheever, mais était le seul de l'équipage Jaguar à pouvoir prétendre au titre.

Sans moteur turbo, la Jaguar XJR9 était moins performante que la Sauber sur le circuit de Fuji, avec sa ligne droite principale longue de 1,475 km. Ainsi, les Sauber avaient mené pendant la première partie de la course, mais la suite des événements n'avait pas pour autant tourné en leur faveur, avec un groupe de six voitures très resserré en tête.

Victimes d'un problème d'embrayage, Mauro Baldi et Philippe Streiff étaient les premiers à connaître un coup du sort, laissant les commandes de la course à l'autre Sauber pilotée par Schlesser, Kenny Acheson et Jochen Mass devant la Jaguar de Jan Lammers et Johnny Dumfries.

Mais Lammers allait être victime d'une crevaison à l'avant gauche provoquant sa sortie de piste, laissant l'autre Jaguar de Brundle et Cheever en duel face à la Sauber rescapée. Alors que Schlesser semblait filer vers le titre, des problèmes de système de carburant le contraignaient à s'arrêter au stand et laisser la voie libre à Brundle !

Lire aussi :

Le duo Jaguar s'imposait finalement avec un tour d'avance sur la Porsche de Klaus Ludwig et Price Cobb. C'était d'ailleurs la dernière apparition du constructeur allemand dans le championnat, marquée par une troisième et une quatrième place grâce au Joest Racing.

Après ses mésaventures, Schlesser était parvenu à remonter jusqu'à la cinquième place, insuffisant cependant pour espérer décrocher le titre.

Cette même année 1988, Jaguar avait remporté les 24 Heures du Mans avec la XJR9-LM de Lammerd, Dumfries et Wallace. 

Si votre nostalgie vous titille, les archives de Motorsport.tv vous proposent bien d'autres souvenirs !

Jan Lammers, Johnny Dumfries, Andy Wallace, Jaguar XJR-9 LM
partages
commentaires
Porsche victime des "cadeaux de la BoP" à Fuji
Article précédent

Porsche victime des "cadeaux de la BoP" à Fuji

Article suivant

La Toyota #7 surgit après la pluie et s'impose à Fuji

La Toyota #7 surgit après la pluie et s'impose à Fuji
Charger les commentaires
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse Prime

Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse

Le duel entre Ferrari et Porsche pour le titre mondial en GTE Pro a pris une tournure délicate à Bahreïn, où un accrochage entre Alessandro Pier Guidi et Michael Christensen a marqué les derniers instants de course. Ferrari n'est que provisoirement titré, car Porsche a fait appel.

WEC
9 nov. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021