Jani - "Les pires qualifications de notre histoire chez Porsche"

Neel Jani a décrit la séance de qualifications des 6 Heures de Fuji comme "la pire" qu'il ait pu vivre sur le plan de la performance.

Jani - "Les pires qualifications de notre histoire chez Porsche"
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
Neel Jani, Porsche Team
Timo Bernhard, Neel Jani, Porsche Team
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb

Neel Jani partage le volant de la Porsche n°2 avec Marc Lieb et Romain Dumas, et les trois hommes occupent la tête du championnat. Alors qu'ils ne sont plus montés sur le podium depuis leur victoire au Mans en juin dernier, ils ont vécu une séance de qualifications décevante samedi à Fuji, prenant le sixième temps à plus d'une demi-seconde de l'Audi n°8, quand les autres LMP1 ont joué groupé en moins de trois dixièmes. 

Aligné en qualifications avec Lieb, Jani a indiqué que les deux hommes perdaient plus d'une demi-seconde dans le deuxième secteur, sans en connaître la cause. 

"Ce n'était pas de bonnes qualifications, les pires de notre histoire chez Porsche, je dirais", a lancé le pilote suisse à Motorsport.com. "Nous ne nous étions jamais qualifiés sixièmes jusqu'à présent, alors nous sommes très mécontents."

"Le premier secteur est bon, le dernier secteur est bon, nous perdons tout dans le deuxième secteur. Il n'y a que trois virages, mais nous perdons sept dixièmes en seulement 25 secondes. Nous devons analyser ça et voir ce qui se passe. Dans ce secteur, il n'y a que des virages à haute vitesse. Soit nous avons peur de piloter dans ces virages rapides, soit nous avons d'autres problèmes."

Même sans podium ni victoire depuis Le Mans, le trio occupe la tête du Championnat avec 37,5 points d'avance sur l'Audi n°8 grâce à sa régularité. Néanmoins, la volonté de retrouver la plus haute marche est prioritaire. 

"Nous devons viser la victoire, c'est certain, ça doit être l'objectif", insiste Jani. "Mais nous savons aussi que nous pouvons finir seulement quatrièmes, et ce sera bon. Nous visons le maximum de points, mais nous ne ferons rien de stupide, nous ne prendrons pas de risques."

Attaque totale chez les Champions du monde

De l'autre côté du garage Porsche, à bord de la 919 Hybrid frappée du n°1 qui s'est imposée lors des trois dernières courses, Mark Webber, Timo Bernhard et Brendon Hartley ont pris la deuxième place à seulement 25 millièmes de la pole position. Webber admet que le tracé de Fuji ne convient certainement pas aussi bien à sa voiture qu'à la R18. 

"C'était une séance de qualifications serrée", confie l'Australien à Motorsport.com. "Timo et moi avons fait ce que nous pouvions, mais cette Audi n°8 était juste un peu plus rapide, avec une marge infime pour la pole position. Nous aurions évidemment aimé être en pole, mais ce sera une course très longue demain. Nous avons fait du bon travail aujourd'hui, nous avons maximisé ce que nous pouvions."

"Ce n'est probablement pas le meilleur circuit pour nous, mais c'est comme ça. Il y a eu d'autres circuits où nous avons été plus forts. Nous livrerons une belle bagarre et nous essaierons de maintenir la pression sur les autres."

Propos recueillis par Jamie Klein

partages
commentaires
Qualifs - Audi d'un cheveu, Ford en force

Article précédent

Qualifs - Audi d'un cheveu, Ford en force

Article suivant

Audi - Ullrich "espère" que les rumeurs de retrait sont fausses

Audi - Ullrich "espère" que les rumeurs de retrait sont fausses
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Fuji
Lieu Fuji International Speedway
Pilotes Mark Webber , Neel Jani
Équipes Porsche Team
Auteur Jamie Klein
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021
Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance Prime

Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance

La Toyota GR010 conçue pour la nouvelle ère Hypercar du WEC a peu de choses en commun avec la TS050 LMP1 qui l'a précédée. Mais en dépit des restrictions qui accompagnent la nouvelle réglementation, elle ne sera pas moins redoutable.

WEC
27 janv. 2021