La Ferrari #83, reclassée, se rapproche du titre GTE Am

partages
commentaires
La Ferrari #83, reclassée, se rapproche du titre GTE Am
Par : Guillaume Nédélec
6 nov. 2016 à 15:15

Victime d'un accrochage dans le dernier tour avec la Ligier du Morand et sa rivale au classement général, la Porsche KCMG, la Ferrari de Collard-Perrodo-Aguas a retrouvé sa deuxième place en GTE Am.

L'incident s'est déroulé en toute fin de course, à la sortie du deuxième secteur. Alors en pleine bagarre avec la Porsche #78 KCMG de Christian Ried-Wolf Henzler-Joël Camathias, la Ferrari 458 Italia #83 de François Perrodo-Emmanuel Collard-Rui Aguas se dirige vers une probable deuxième place de catégorie en GTE Am.

Une position bienvenue dans le cadre du championnat Amateur, puisque les trois hommes sont en tête actuellement, mais rattrapés par l'équipage Lamy-Lauda-Dalla Lana, sur l'Aston Martin #98, lauréate de 5 des huit manches déjà courues.

Interviennent alors l'Alpine #36 (Nicolas Lapierre-Gustavo Menezes-Stéphane Richelmi) et la Ligier #43 du RGR (Bruno Senna-Filipe Albuquerque-Ricardo Gonzalez), en lutte elles aussi pour le podium en LMP2. Profitant de l'arrivée des deux prototypes, Henzler, en vieux loup de l'Endurance, veut dépasser la Ferrari. Hors, la Ligier est un peu agressive à l'abord de la courbe à gauche, tout comme la Porsche. Les trois voitures se touchent, mais c'est la Ferrari qui perd gros, partant en tête-à-queue.

Un accident de course, en temps normal, si l'accident n'avait pas influé le classement final. De fait, la direction de course a infligé une pénalité de 10 secondes à la Porsche #78, faisant ainsi reculer la voiture à la troisième place, et la Ferrari décorée du drapeau breton de retrouver sa deuxième place au classement final de catégorie.

Collard-Perrodo-Aguas gardent donc la tête du championnat, avec 173 points, contre 148 à l'Aston Martin #98. Une situation bien plus confortable, puisque l'équipage dispose de 25 points d'avance. En effet, pour que l'Aston Martin soit titrée à Bahrein, il faudrait que la Ferrari abandonne, et Paul Dalla Lana-Pedro Lamy-Mathias Lauda, de réaliser la pole position et remporter la victoire. 

Notons par ailleurs que la Ferrari n'a pas encore remporté de victoire cette saison. Pourquoi ne pas, enfin, ouvrir le compteur ?

Article suivant
Porsche en LMP1, trois ans de course et deux titres mondiaux

Article précédent

Porsche en LMP1, trois ans de course et deux titres mondiaux

Article suivant

Di Grassi - "Nous ne méritions pas" de jouer le titre

Di Grassi - "Nous ne méritions pas" de jouer le titre
Charger les commentaires