Lamborghini s'associe officiellement à Ligier pour le LMDh

C'est officiel, Ligier Automotive va concevoir et construire le châssis du futur prototype Lamborghini LMDh, attendu en 2024.

Lamborghini s'associe officiellement à Ligier pour le LMDh
Charger le lecteur audio

B.D., Le Mans - En pleine semaine des 24 Heures du Mans, le moment était opportun pour une annonce autour de laquelle la rumeur enflait. Un mois après avoir officialisé son arrivée dans la catégorie LMDh à partir de 2024, Lamborghini a choisi le constructeur de son châssis : ce sera Ligier. La marque reprise en 2013 par Jacques Nicolet se voit confier la conception du futur prototype italien, conformément à la réglementation. Lamborghini, filiale du groupe Volkswagen, y adjoindra la motorisation de son choix ainsi que les codes esthétiques identifiés à son image. 

"Nous sommes très fiers que Ligier Automotive ait été retenue par Lamborghini pour son programme LMDh", confie Jacques Nicolet, président de Ligier Automotive. "Toute proportion gardée, nous sommes restées, dans nos domaines d'activités respectifs, des entreprises à taille humaine où l'implication pour atteindre des objectifs déterminés en un temps record est une priorité absolue pour chacun de nos collaborateurs. Ligier est une jeune entreprise et cette décision de Lamborghini nous honore et nous conforte dans nos orientations stratégiques en France et aux États-Unis."

Lamborghini sera le deuxième constructeur du groupe VW à s'engager en LMDh pour courir à la fois en IMSA et en WEC et proposer son prototype à des équipes clientes. C'est également le cas de Porsche, dont la conception du châssis a été confiée à Multimatic, tandis que le projet de retour en Endurance d'Audi est mis en pause et sérieusement compromis. 

"Nous sommes heureux d'annoncer notre partenariat technique avec Ligier en LMDh", commente Giorgio Sanna, patron de la division Motorsport de Lamborghini. "Tout comme chez Lamborghini Squadra Corse, nous avons trouvé à Magny-Cours une équipe jeune, compétente et motivée. Nous avons déjà le sentiment de ne former qu'une seule équipe et nous avons hâte de relever ensemble les futurs défis qui nous attendent."

Le principe du LMDh est de concevoir un prototype sur la base d'un châssis fourni par l'un des constructeurs homologués, puis d'y installer une motorisation libre et un système hybride standard sur l'essieu avant. L'apparence de la carrosserie est libre afin de reprendre les codes stylistiques propres à chaque marque, tandis que la BoP permettra aux LMDh d'affronter les LMH. 

Lire aussi :
partages
commentaires
BMW dévoile son prototype LMDh : la BMW M Hybrid V8
Article précédent

BMW dévoile son prototype LMDh : la BMW M Hybrid V8

Article suivant

Bourdais : "Le grand vainqueur avec la BoP, c'est le spectateur"

Bourdais : "Le grand vainqueur avec la BoP, c'est le spectateur"