Le nouveau défi de Patrick Dempsey avec Porsche

Alors que sa vie de pilote est mise entre parenthèses, l'acteur continue de s'impliquer autant que possible dans la gestion de son équipe en WEC.

Le nouveau défi de Patrick Dempsey avec Porsche
Patrick Dempsey, Dempsey Proton Racing
#77 Dempsey Proton Competition Porsche 911 RSR : Patrick Dempsey, Patrick Long, Marco Seefried
#77 Dempsey Proton Competition Porsche 911 RSR: Richard Lietz, Michael Christensen
Mark Webber, Porsche Team avec Patrick Dempsey, Dempsey Proton Racing
#77 Dempsey Proton Competition Porsche 911 RSR: Richard Lietz, Michael Christensen, Wolf Henzler
Patrick Dempsey, Dempsey Proton Racing
#77 Dempsey Proton Competition Porsche 911 RSR : Patrick Dempsey, Patrick Long, Marco Seefried

Après une campagne couronnée de succès en WEC l’année dernière, Patrick Dempsey a fait le choix en début de saison de se concentrer à nouveau sur sa carrière d’acteur. Néanmoins, s’il a mis casque et combinaison au placard, l’Américain n’a pas cessé son implication en Endurance, loin de là. 

Son équipe est à nouveau engagée dans le championnat cette année, avec un défi de taille puisqu’il s’agit de représenter les intérêts de Porsche en GTE, suite au retrait du programme d’usine de la marque de Stuttgart dans la catégorie. Un défi qui s’est accompagné d’un saut depuis le LMGTE Am vers le LMGTE Pro. 

S’il ne pourra pas assister à toutes les courses, Patrick Dempsey prévoit d’honorer le paddock de sa présence à chaque fois qu’il le pourra. C’est le cas ce week-end à Silverstone, où il donnera d’ailleurs le départ de la course dimanche après-midi. 

"C’est formidable d’être impliqué en sport automobile avec une nouvelle perspective", assure-t-il. "L’année dernière, j’avais pris la décision de me concentrer principalement sur mon rôle de pilote. J’ai couru en WEC, l’un des plus grands défis de ma vie. Cette année, je suis enthousiaste à l’idée de soutenir l’équipe dans mon nouveau rôle de copropriétaire."

"J’essaierai d’être présent sur les courses à chaque fois que mon agenda me le permettra. J’ai toujours été un grand fan de sport automobile et j’aime relever de nouveaux défis. Mon nouveau rôle de copropriétaire de Dempsey Proton Racing me donne l’opportunité de combiner les deux. Jusqu’à présent, cette expérience a été enrichissante pour apprendre les aspects qui concernent la gestion d’une équipe de course."

La famille Porsche

Au volant de la Porsche 911 RSR de son équipe, Richard Lietz et Michael Christensen sont chargés d’aller décrocher les meilleurs résultats possibles. Quant à Dempsey, ces nouvelles responsabilités s’inscrivent comme une suite logique à son parcours. 

"Je me concentre sur l’objectif d’avoir des résultats aussi bon que l’année dernière. Mais comme je l’ai déjà dit, ce sera encore plus difficile dans la catégorie GTE Pro", prévient-il.

"J’ai toujours été un grand fan de Porsche, et travailler aussi étroitement avec eux est une expérience vraiment exaltante. Ce sont des gars formidables. J’ai une relation phénoménale avec tout le monde au sein de la famille Porsche, y compris tous les pilotes. j’aime faire partie de cette équipe. J’ai reçu tellement de conseils de la part des meilleurs pilotes du monde. Cela m’a vraiment aidé pour progresser et décrocher ces excellents résultats."

partages
commentaires
Toyota s’est perdu dans les réglages de son nouveau moteur

Article précédent

Toyota s’est perdu dans les réglages de son nouveau moteur

Article suivant

Chaud et froid pour Ferrari en qualifications

Chaud et froid pour Ferrari en qualifications
Charger les commentaires
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021