Le titre pilotes, la cerise sur le gâteau de Porsche?

Porsche a déjà presque tout raflé pour sa deuxième saison en Endurance depuis son retour. En sera-t-il de même avec le sacre de ses pilotes à Bahreïn?

Dominateur sur l’ensemble de la saison, avec notamment 100% des premières lignes verrouillées en qualifications sur les sept manches déjà disputées, Porsche a également conquis une victoire historique au Mans en juin dernier, avant de coiffer la couronne mondiale à Shanghai le mois dernier. Alors que le WEC s’achèvera par la finale à Bahreïn ce week-end, il reste donc un dernier objectif à atteindre pour le constructeur allemand : permettre à Brendon Hartley, Timo Bernhard et Mark Webber de remporter le Championnat du Monde des pilotes. 

Sur le papier, les trois hommes sont en ballottage largement favorable, puisqu’ils disposent d’une avance de 12 points sur leurs rivaux Andre Lotterer, Marcel Fässler et Benoît Tréluyer. Ils ont également remporté les quatre dernières courses, pendant que les pilotes Audi parvenaient à chaque fois à monter sur le podium. 

"Même si Audi parvenait à signer un doublé, une troisième place offrirait le titre à Timo, Brendon et Mark", note Fritz Enzinger, vice-président du programme LMP1 de Porsche. "Compte tenu de nos précédents succès, cela peut paraître pas trop compliqué à accomplir. Mais nous ne devrions jamais sous-estimer tout ce qui est imprévisible dans une course de six heures, avec des manoeuvres de dépassement non-stop dans le trafic. On pilote toujours sur le fil du rasoir."

Enzinger rappelle également que les deux tiers de la course à Bahreïn se dérouleront de nuit, avec un départ donné à 15 heures avant que les projecteurs du tracé de Sakhir ne prennent le relais du soleil. 

Un trio confiant

Parmi le trio de la Porsche 919 Hybrid frappée du n°17, Mark Webber affiche beaucoup de pragmatisme alors que se présente l’occasion d’être sacré Champion du Monde. 

"Nous avons beaucoup travaillé à Bahreïn, car c’est un circuit de tests donc nous le connaissons très bien", se souvient-il. "La météo est stable et ensoleillée, ce qui est un bonus après les courses humides de Fuji et Shanghai. Néanmoins, le vent joue un rôle majeur à Bahreïn par rapport à la vitesse de pointe et au passage en courbe."

"Notre approche pour tout le week-end ne changera pas, car comme toujours nous voulons le meilleur résultat possible à chaque fois que nous courons. Notre objectif est de décrocher la pole position et de vivre une course sans ennui."

Aux côtés de Webber, Hartley et Bernhard savent pertinemment que leur destin est avant tout entre leurs mains, et que faire mieux que les Audi sera une garantie pour être sacrés et succéder à Sébastien Buemi et Anthony Davidson au palmarès du WEC. 

"Audi nous a proposé une grosse bagarre à Shanghai, mais nous avons fait une course presque parfaite pour augmenter notre avance à 12 points au championnat", souligne Hartley. "Il y a tout à jouer à Bahreïn, nous allons là-bas avec une confiance totale et nous serons à notre meilleur niveau."

L’équipage en lice pour le titre mondial pourra également compter sur l’appui de la voiture soeur, comme ce fut le cas lors des dernières courses. Ainsi, Neel Jani, Romain Dumas et Marc Lieb joueront le rôle d’alliés précieux si les circonstances l’exigent. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC
Événement Bahreïn
Circuit Bahrain International Circuit
Pilotes Mark Webber , Timo Bernhard , Brendon Hartley
Équipes Porsche Team
Type d'article Preview
Tags championnat, endurance, lmp1, pilotes