Les Ferrari piégées par la pluie à Shanghai

Alors que les Ferrari AF Corse s’étaient montrées les plus performantes lors des qualifications, les F458 se sont fait damer le pion par les Porsche sous la pluie lors des 6 Heures de Shanghai.

Ainsi, la Ferrari n°51 de Gianmaria Bruni et Toni Vilander, partie de la pole, n’a pu lutter face aux Porsche officielles sous la pluie des premières heures de course. Devancés par les deux 911 RSR, Bruni et Vilander ont sauvé les meubles en s’intercalant en deuxième position en fin de course, en choisissant de faire l’impasse sur un changement de pneus lors de leur dernier arrêt.

Quant à l’autre F458 AF Corse, celle de Davide Rigon et James Calado, deuxièmes du championnat, elle a perdu du terrain après un contact avec la Porsche n°92 en début de course puis, surtout, après une crevaison qui l’a reléguée au 4e rang à l’arrivée. Rigon et Calado demeurent en lice pour le titre pilote en GTE Pro mais, avec 18 points de retard, ils devront compter sur un abandon de Richard Lietz lors de la finale à Bahrein pour espérer coiffer le pilote autrichien sur le fil.

Bruni et Vilander occupent le 3e rang au championnat, à 2,5 points seulement de leurs équipiers. Au classement constructeur, Ferrari conserve l’avantage mais ne compte que quatre points d’avance sur Porsche avant Bahrein.

"C’était difficile de se battre avec les Porsche dans ces conditions", regrette Gianmaria Bruni. "Nous savions que la course allait débuter sur le mouillé, mais nous espérions que la pluie cesserait lors des deux premières heures. Cela ne fut pas le cas et la piste est restée mouillée pendant bien quatre heures et demi. Avec les slicks, nous étions les plus rapides en piste et nous avons essayé de passer la deuxième Porsche en ne changeant pas les pneus. C’était un risque car j’ai souffert sur la fin de course, mais la stratégie a fonctionné".

Si nous n’avions pas couru dans ces conditions, le résultat aurait été différent.

Gianmaria Bruni.

"Si nous n’avions pas couru dans ces conditions, le résultat aurait été différent", poursuit Bruni. "Maintenant, je vise une troisième victoire consécutive à Bahrein, pour donner le titre constructeurs à Ferrari, et nous verrons ensuite ce qu’il se passe au championnat pilotes".

Consolation pour AF Corse en GTE Am, avec la victoire de la F458 de François Perrodo, Emmanuel Collard et Rui Aguas, malgré un drive through durant la course. Les trois hommes devançaient l’Aston Martin n°98 de Paul Dalla Lana, Pedro Lamy et Mathias Lauda, et une autre F458, celle de leaders du championnat Victor Shaytar, Aleksey Basov et Andrea Bertolini.

A propos de cet article
Séries WEC
Événement Shanghai
Circuit Shanghai International Circuit
Pilotes Gianmaria Bruni , Davide Rigon , Toni Vilander , James Calado
Type d'article Résumé de course
Tags af corse, bruni, calado, ferrari, rigon, vilander, wec