Les Porsche 911 RSR renouent avec le succès à domicile

Complétant le doublé des 919 LMP1 lors des Six Heures du Nürburgring, Porsche a également triomphé dans la catégorie GTE, avec un autre doublé et un retour qui signe le retour au top des 911 RSR officielles.

Les Porsche 911 RSR renouent avec le succès à domicile
#91 Porsche Team Manthey Porsche 911 RSR : Richard Lietz, Michael Christensen
#91 Porsche Team Manthey Porsche 911 RSR : Richard Lietz, Michael Christensen
#91 Porsche Team Manthey Porsche 911 RSR : Richard Lietz, Michael Christensen
#91 Porsche Team Manthey Porsche 911 RSR : Richard Lietz, Michael Christensen
Olaf Manthey, et Dr.Frank-Steffen Walliser
Richard Lietz, Porsche Team
#91 Porsche Team Manthey Porsche 911 RSR : Richard Lietz, Michael Christensen
#77 Dempsey Proton Competition Porsche 911 RSR : Patrick Dempsey, Patrick Long, Marco Seefried

Sevrées de victoires depuis la saison 2014 en WEC, les Porsche 911 RSR officielles alignées par l’équipe Manthey Racing subissent depuis le début de cette saison la loi des Ferrari F458 AF Corse, mais également des Aston Martin Vantage officielles. Alors que la firme de Stuttgart s’interroge quant à la poursuite de son programme officiel en WEC l’an prochain, ce doublé décroché à domicile – la paire Lietz-Christensen s’impose devant le duo 100% français Pilet-Makowiecki -, peut faire pencher la balance.

Les Porsche avaient pourtant encore une fois subi la loi des Ferrari et des Aston en qualification, se positionnant 5e et 6e sur la grille de départ du GTE. Mais, après les ennuis mécaniques de la F458 de tête, celle de Bruni-Vilander, les Porsche sont rapidement revenues aux avant-postes, surtout la n°91, qui se hissait en tête dès la première demi-heure de course. Le parcours de la n°92 fut moins limpide, Frédéric  Makowiecki étant contraint d’observer un drive through après un départ anticipé. Mais « Mako » et son compatriote Patrick Pilet effectuaient une remontée depuis la queue de peloton (non sans un accrochage avec la Ferrari de James Calado) pour accrocher la deuxième place du podium, malgré une nouvelle pénalité suite à cet incident.

Nous ne pouvions pas nous faire battre par quelqu’un d’autres sur nos terres !

Dr. Frank-Steffen Walliser, directeur de la compétition chez Porsche.

"Nous ne pouvions pas nous faire battre par quelqu’un d’autres sur nos terres !", s’amusait après la course le Dr. Frank-Steffen Walliser, patron décidément comblé de la compétition chez Porsche. "Mais, sérieusement : c’est bien évidemment le meilleur scénario. Ce n’était pas une course facile, surtout avec les pénalités avec lesquelles nous avons dû composer. Mais les pilotes ont fait un excellent travail et la stratégie de l’équipe a parfaitement fonctionné. Les tests que nous avons effectué ont payé [les 10 kg de moins suite la nouvelle balance de performance également NDLR]. C’est un rêve de décrocher deux doublé pour Porsche avec celui de nos collègues du LMP1, dans un décor fantastique".

Richard Lietz nouveau leader en coupe du monde de GT

Richard Lietz, qui prend la tête du classement de la coupe du monde d’endurance des pilotes GT grâce à cette victoire décrochée avec Michael Christensen, ne cachait pas son enthousiasme lui non plus. "Premier et deuxième, c’est juste parfait", soufflait le pilote autrichien à sa descente de podium. "Nous nous étions très bien préparés pour notre course à domicile avec deux séances de tests productives, et nous ne nous sommes pas affolés lors des conditions climatiques démentes en début de week-end. Depuis les tests, nous n’avons presque pas changé les réglages de notre 911 RSR et cela a payé".

Rappelons que Porsche reste également sur quatre victoires consécutives en Tudor United SportsCar Championship grâce aux succès des 911 RSR de Porsche North America en catégorie GTLM.

En GTE Am, la meilleure Porsche privée est celle du Dempsey-Proton Racing, qui termine 4e aux mains de Patrick Dempsey et Patrick Long.

 

partages
Audi a su limiter la casse au Nürburgring

Article précédent

Audi a su limiter la casse au Nürburgring

Article suivant

Malheureuse en Pro, Ferrari se console avec une victoire en GTE Am

Malheureuse en Pro, Ferrari se console avec une victoire en GTE Am
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021