LMDh : Porsche travaille toujours malgré l'annonce d'Audi

Porsche assure que l'annonce faite par Audi d'un projet d'engagement en LMDh ne change rien à ses propres perspectives.

LMDh : Porsche travaille toujours malgré l'annonce d'Audi

Premier constructeur à avoir manifesté un intérêt prononcé pour le LMDh au point de lancer une sérieuse étude en interne, Porsche continue son bonhomme de chemin. Le constructeur allemand est toujours "dans la phase d'évaluation" telle qu'elle a été annoncée en mai dernier et à terme, l'espoir de la marque reste de faire son retour au plus haut niveau de l'Endurance.

Fer de lance des grandes heures du LMP1 entre 2014 et 2017, Porsche a depuis quitté la catégorie pour s'engager en Formule E, tout en maintenant sa présence en LMGTE. Néanmoins, l'annonce d'une convergence entre IMSA et ACO avec à la clé des LMDh qui pourraient courir aux côtés des nouvelles Hypercars à partir de 2022 a titillé les envies de la marque. Cette réglementation présente un avantage économique indéniable, s'appuyant notamment sur des châssis LMP2 et un système hybride standardisé. Il y a six mois, Porsche a débuté une "étude conceptuelle", commandée par le conseil d'administration. Ce dernier devra prochainement trancher quant à la viabilité du projet et la possibilité de lui donner une suite. 

Lire aussi :

Appartenant au groupe Volkswagen, Porsche vit sous le même toit qu'Audi. Or la marque aux anneaux vient d'annoncer son intention de lancer également un projet LMDh. Cette perspective peut-elle nuire aux ambitions de Porsche ? "Non", tranche un porte-parole de la marque auprès de Mortorsport.com. "Pour nous, il est toujours vrai que nous sommes dans la phase d'évaluation. En d'autres termes, c'est en gros ce qu'Audi commence à faire maintenant. Et non, nous ne sommes clairement pas sortis du jeu."

Après avoir vu Audi et Porsche ferrailler en LMP1 par le passé, puis se retrouver aujourd'hui en Formule E –  jusqu'au départ annoncé du premier cité fin 2021 –, peut-on les imaginer se livrer bataille en LMDh ? Pour l'heure, rien ne semble exclu.

"Jusqu'à présent, nous avions été les seuls à avoir exprimé un intérêt", rappelle le porte-parole de Porsche. "Et nous sommes toujours intéressés. L'annonce d'Audi ne change pas ça. Tout le reste est sujet à une décision du conseil d'administration. Nous espérons toujours pouvoir prendre une décision dès que possible. Après tout, un engagement passe par une bonne durée de préparation avec les partenaires, particulièrement pour le châssis, pour l'adaptation du système hybride standard et pour le choix du groupe propulseur idéal. Cela prend beaucoup de temps. Nous continuons à voir le LMDh d'un bon œil. Nous continuons à travailler sur un concept possible et nous espérons pouvoir passer à la seconde phase aussi vite que possible."

Propos recueillis par Heiko Stritzke

partages
commentaires
Audi va quitter la Formule E et prépare son retour aux 24H du Mans !

Article précédent

Audi va quitter la Formule E et prépare son retour aux 24H du Mans !

Article suivant

Le retour inattendu d'Audi, promesse d'un nouvel âge d'or

Le retour inattendu d'Audi, promesse d'un nouvel âge d'or
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans , WEC , IMSA
Équipes Porsche Team
Auteur Basile Davoine
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021
Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance Prime

Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance

La Toyota GR010 conçue pour la nouvelle ère Hypercar du WEC a peu de choses en commun avec la TS050 LMP1 qui l'a précédée. Mais en dépit des restrictions qui accompagnent la nouvelle réglementation, elle ne sera pas moins redoutable.

WEC
27 janv. 2021