Les LMP1 2017 déjà proches des chronos 2016

Porsche et Toyota affichent déjà des chronos proches de ceux de la saison dernière avec leurs prototypes 2017, malgré des changements réglementaires destinés à ralentir les LMP1.

Les deux constructeurs qui s'affronteront en WEC cette année ont déjà parcouru beaucoup de chemin pour surmonter les restrictions aérodynamiques imposées cette année et visant à réduire de 30% l'appui aéro, selon les informations du team principal de Porsche, Andreas Seidl. Des conclusions tirées à l'issue d'une semaine d'essais privés en Espagne, sur le circuit de Motorland Aragón, où Porsche et Toyota ont roulé ensemble durant deux journées.

"Nous avons roulé ensemble pendant deux jours, et nous pouvons dire que nous n'étions pas loin des temps au tour de 2016", a révélé Seidl à Motorsport.com.

Les constructeurs ont-ils déjà récupéré d'une autre manière l'appui aérodynamique réduit par le règlement ? "Ça ressemble à ça, c'est notre travail de le faire", a répondu Seidl.

Pour cette saison, la hauteur du splitter avant a été augmentée et la profondeur du diffuseur à l'arrière réduite afin de maîtriser l'augmentation des vitesses de passage en courbe. Les simulations de Porsche et Toyota laissent entendre que les changements effectués auraient engendré une hausse d'environ quatre secondes au tour sur le circuit du Mans s'ils avaient été appliqués aux voitures de l'année dernière.

Seidl a refusé de divulguer les chronos réalisés durant les essais à Aragón, expliquant qu'il était par ailleurs impossible d'établir le moindre jugement comparatif entre le rythme de Porsche et celui de Toyota, en dépit de leur partage de la piste. "C'est difficile de dire où nous sommes [par rapport à Toyota], car nous avions des programmes différents", a-t-il expliqué.

Aucun des deux constructeurs n'a par exemple indiqué la configuration aérodynamique (appuis élevés ou faibles) utilisée cette semaine.

Avec Gary Watkins

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC , 24 heures du Mans
Équipes Porsche Team , Toyota Racing
Type d'article Actualités
Tags andreas seidl, lmp1