Maldonado et Davidson rempilent en WEC la saison prochaine

Les deux anciens pilotes de Formule 1 continueront à rouler en Championnat du monde d'Endurance, toujours associés à Roberto González. En revanche, le trio change d'équipe dans la catégorie LMP2.

Maldonado et Davidson rempilent en WEC la saison prochaine

Anthony Davidson et Pastor Maldonado vont poursuivre l'aventure en WEC la saison prochaine, mais vont changer de structure, toujours aux côtés de Roberto González. Les trois hommes seront à nouveau au volant d'une Oreca 07-Gibson en 2019-2020, mais cette fois-ci pour le compte de JOTA Sport. Ils courraient sous les couleurs de DragonSpeed lors de la Super Saison, qui se conclura le mois prochain par les 24 Heures du Mans. Il y a quelques jours, DragonSpeed a justement indiqué réduire la voilure en Endurance afin de renforcer son programme en IndyCar en 2020.

De son côté, JOTA est actuellement en charge des deux prototypes LMP2 du Jackie Chan DC Racing en WEC, et devrait toujours aligner deux autos l'année prochaine, puisqu'un équipage 100% asiatique pourrait être constitué. Ho-Pin Tung est ainsi en passe de rester impliqué.

"Nous sommes ravis d'accueillir Roberto, Pastor et Anthony chez JOTA pour notre prochaine campagne, qui devrait être l'une des plus passionnantes pour nous en WEC", se réjouit Sam Hignett, patron de la structure britannique. "Les dernières courses ont montré que tous les trois formaient une combinaison gagnante, alors nous pensons que cela peut être exploité pour devenir une force en présence lors de la nouvelle saison du WEC."

Lire aussi :

Au début du mois, le trio a décroché sa première victoire en LMP2 à l'occasion des 6 Heures de Spa-Francorchamps. Mathématiquement, ils sont toujours en lice pour le titre avant Le Mans (où la victoire vaudra 39 points), puisqu'ils pointent à 26 longueurs de l'équipage Alpine en tête du championnat. Seuls Maldonado et Gonzalez peuvent aspirer au titre, puisque Davidson avait manqué les deux premières courses de la Super Saison, lors desquelles il était réserviste chez Toyota en LMP1.

"Je suis vraiment impatient de m'engager dans une saison complète de WEC avec JOTA, aux côtés de Roberto et Pastor", assure le Britannique, qui avait fait les frais de l'arrivée de Fernando Alonso chez Toyota en 2018. "Nous avons connu le succès ensemble et j'espère que ce nouveau partenariat nous permettra de nous battre pour davantage de victoires et pour le titre en LMP2."

Arrivé en Endurance l'an passé, Pastor Maldonado s'apprête quant à lui à embrayer sur une deuxième saison consécutive. Vainqueur du Grand Prix d'Espagne de Formule 1 en 2012, le Vénézuélien a embrassé cette nouvelle carrière après quelques années sans réel programme de compétition. "Je pense que ce sera une excellente combinaison entre nous tous, après notre saison chez DragonSpeed qui va s'achever le mois prochain au Mans", souligne-t-il. "L'équipe JOTA est reconnue dans le paddock pour être très professionnelle et performante, alors j'ai hâte de courir pour eux."

#38 Jackie Chan DC Racing Oreca 07: Ho-Ping Tung, Gabriel Aubry, Stéphane Richelmi

partages
commentaires
Un lest lié aux résultats à l'étude pour les LMP1

Article précédent

Un lest lié aux résultats à l'étude pour les LMP1

Article suivant

Journée Test au Mans : tout ce qu'il faut savoir

Journée Test au Mans : tout ce qu'il faut savoir
Charger les commentaires
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021