Manor vise le LMP1 avec Ginetta en 2018

Présent en LMP2 depuis l'année dernière, Manor a pour objectif de se lancer en LMP1 privé en 2018, profitant de l'annonce faite par Ginetta la semaine dernière.

Ginetta a en effet décidé de concevoir un prototype LMP1, et le constructeur britannique a annoncé que dix châssis seraient produits, avec l'ambition de fournir trois équipes de deux voitures. Tandis que deux structures – PRT Racing et ARC Bratislava – ont déjà manifesté leur intérêt, Manor affiche des ambitions très claires.

"Avec ce qui se passe en P1 actuellement, nous croyons que 2018 serait le bon moment pour arriver comme équipe privée", annonce le directeur sportif de Manor, Graeme Lowdon, à Autosport. "Nous sommes en discussion avec Ginetta depuis un certain temps, et nous pensons qu'un programme P1 mettra en avant nos forces, pour un groupe qui a construit ses propres voitures par le passé [en Formule 1]."

Aux côtés de John Booth, Graeme Lowdon a en effet longuement dirigé Manor en Formule 1 – d'abord sous les noms Virgin puis Marussia – avant que l'écurie qui est aujourd'hui en difficulté dans la catégorie reine ne change de mains et ne devienne Manor Racing. Tout en conservant le nom de Manor, mais sans aucun lien avec le team F1, Booth et Lowdon se sont lancés en LMP2 l'an passé avec une ORECA 05.

Cette saison, ce programme sera le même, avec désormais deux châssis ORECA 07 probablement alignés en FIA WEC. Les équipages sont encore en cours de constitution. La présence de Manor en LMP2 sera d'ailleurs vraisemblablement maintenue en 2018, y compris dans l'hypothèse d'un passage en LMP1.

"Comme toujours, c'est une question économique, mais si nous ne commençons pas à travailler maintenant sur nos projets, ça ne se fera pas", prévient Lowdon. "Nous voyons le P1 comme quelque chose de plus, pas comme une alternative. Nous sommes engagés en LMP2 et c'est notre principale priorité pour 2017." 

Là où Manor pense pouvoir jouer un rôle qui lui convient davantage en LMP1, c'est en ayant la possibilité de développer la voiture, ce qui est impossible en LMP2 compte tenu de la réglementation.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC , 24 heures du Mans
Équipes Manor Motorsport
Type d'article Actualités
Tags endurance, ginetta, graeme lowdon, lmp1, prototype