Marc Lieb va perdre son volant en LMP1 chez Porsche en 2017

Tout juste sacré champion du monde WEC avec ses équipiers Romain Dumas et Neel Jani, le pilote allemand ne devrait pas être conservé en LMP1 par Porsche, d'après les informations de Motorsport.com.

En terminant sixièmes des 6 Heures de Bahreïn, ultime étape de la saison du WEC 2016, les trois pilotes de la Porsche 919 Hybrid n°2 ont finalement décroché le titre de champion du monde, leur premier, à l'issue d'une saison plutôt compliquée.

Après leur victoire surprise aux 24 Heures du Mans, Romain Dumas, Neel Jani et Marc Lieb n'ont en effet plus jamais retrouvé les joies du podium, et ont dû faire face à une menace toujours présente jusqu'à la fin de la saison de l'équipage de la Toyota n°6.

En 2017 pourtant, Marc Lieb ne devrait plus faire partie de l'effectif Porsche en LMP1, et en aurait déjà été informé par son employeur. Interrogé sur son futur par Motorsport.com, Lieb s'est refusé à donner tout commentaire.

Alors que Mark Webber a annoncé sa retraite de la compétition, Marc Lieb ferait ainsi, bien malgré lui, place au sein de l'équipe Porsche pour Nick Tandy déjà annoncé, et du pilote Audi André Lotterer qui devrait lui aussi rejoindre le giron de la marque de Stuttgart après l'arrêt du programme WEC du constructeur d'Ingolstadt.

Romain Dumas également sur la sellette ?

Mais un autre changement pourrait également être effectué par Porsche au sein de son équipe LMP1 puisque Romain Dumas pourrait lui aussi être débarqué du projet LMP1 l'an prochain.

"Nous verrons ce qui arrivera", a commenté Dumas auprès de Motorsport.com. "Il reste deux saisons à mon contrat [avec Porsche], je verrai donc ce que je ferai. J'aurai quelque chose à faire. J'aurai 39 ans le mois prochain, j'ai gagné pas mal de choses, cela ne me pose pas vraiment de problème à l'heure actuelle".

Earl Bamber en position d'attente

Si le tricolore devait perdre sa place, Earl Bamber serait le mieux placé pour accéder à son tour à un poste de titulaire au volant de la 919 Hybrid pour la saison 2017. Le pilote néo-zélandais, vainqueur des 24 Heures du Mans en 2015 (avec Nick Tandy et Nico Hülkenberg), s'est depuis illustré en GT en WEC et en IMSA, et a notamment raté de peu la victoire lors de la Coupe du monde de GT à Macao sur une 911 GT3 R.

"S'ils ont besoin de moi, je suis là", s'est contenté de dire Earl Bamber auprès de Motorsport.com à Macao. "Bien sûr, je veux essayer d'être à nouveau au volant de la LMP1. J'ai gagné Le Mans en 2015, c'est donc un gros objectif pour moi. Mais c'est à eux de décider s'ils veulent me mettre dans la voiture ou pas".

S'ils devaient perdre leur volant en LMP1, Marc Lieb et Romain Dumas pourraient être placés par Porsche au volant de la nouvelle 911 RSR GTE, alors que le constructeur allemand s'apprête à effectuer son retour en WEC en GTE Pro avec le Manthey Racing après une pause d'une saison. Rappelons également que deux Porsche officielles disputeront encore l'an prochain le championnat IMSA en GTLM. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC
Pilotes Marc Lieb
Type d'article Actualités
Tags lmp1, marc lieb, porsche