McLaren ne devrait pas participer au WEC version Hypercar dès 2020

McLaren a indiqué qu'il était "hautement improbable" qu'il soit sur la grille avec un prototype hypercar pour la saison 2020/2021 s'il s'engageait dans la catégorie reine du Championnat du monde d'Endurance.

McLaren ne devrait pas participer au WEC version Hypercar dès 2020

Le président de McLaren, Zak Brown, a exprimé l'intérêt de la marque pour la nouvelle catégorie au travers de son implication dans le processus législatif, mais a également fait part de ses doutes quant à sa possible participation au moment du lancement de la catégorie, à l'automne 2020.

"Je ne pense pas que nous allons pouvoir être prêts pour la première course du nouveau championnat", a déclaré le dirigeant américain. "Nous avons une bonne connaissance de ce que vont être les règles, nous sommes très engagés. Je crois que les règles seront en mises en places à la fin de l'année, et ensuite nous serons dans une position de pouvoir prendre une décision sur notre participation et le moment de notre participation. Mais il est hautement improbable que ce soit pour le début du calendrier 2020."

Lire aussi :

McLaren est un des constructeurs qui a fait l'objet d'une visite d'une délégation du WEC et de la FIA et à qui une présentation formelle des règles du nouveau concept d'hypercar a été faite. Le groupe, composé du responsable du WEC, Gérard Neveu, du président de l'Automobile Club de l'Ouest, Pierre Fillon, et du président de la Commission Endurance, Richard Mille, aurait déjà présenté le projet à trois constructeurs.

Quatre autres visites devraient être prévues avant la fin novembre. Parmi les constructeurs visités, ne figurent pas seulement ceux qui ont été impliquées dans la rédaction des règles, et qui seraient a priori Toyota, Ferrari, Aston Martin, McLaren, BMW et Ford.

L'ACO semble avoir confiance dans le fait que catégorie puisse attirer plusieurs constructeurs à temps pour sa saison inaugurale. La volonté de la rendre plus accessible à la fois aux usines et aux privés s'accompagne d'un objectif de performance moins élevé qu'à l'origine pour les prototypes hypercar, au nom de la réduction des coûts.

Des sources suggèrent également que la première annonce d'un constructeur sur sa participation pourrait survenir immédiatement après la publication de la réglementation, si elle est ratifiée comme attendu lors du Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA de décembre.

partages
commentaires
Renault prévient : La F1 peut perdre des constructeurs à cause des coûts

Article précédent

Renault prévient : La F1 peut perdre des constructeurs à cause des coûts

Article suivant

Brawn : La F1 devrait réduire les données disponibles pour les écuries

Brawn : La F1 devrait réduire les données disponibles pour les écuries
Charger les commentaires
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021