Menezes va quitter Peugeot, Vandoorne pour lui succéder ?

Gustavo Menezes va quitter Peugeot après la finale du Championnat du monde d'Endurance 2023. Stoffel Vandoorne paraît être le favori pour lui succéder.

#94 Peugeot Totalenergies Peugeot 9X8: Loic Duval, Gustavo Menezes, Stoffel Vandoorn

Gustavo Menezes ne sera pas pilote Peugeot au-delà de 2023. L'Américain de 28 ans a annoncé cette nouvelle tardivement dans la soirée de vendredi sur son compte Instagram. Il disputera sa dernière épreuve avec la marque française lors de la finale du FIA WEC à Bahreïn en novembre.

"Après une aventure de trois ans, remplie de hauts et de bas, Bahreïn sera officiellement ma dernière course avec Peugeot en FIA WEC", a-t-il écrit. "Ce fut un plaisir absolu de construire ce projet ensemble et de créer des souvenirs qui dureront toute une vie. Alors qu'une porte se ferme, d'autres s'ouvrent. Il est trop tôt pour partager avec vous tous mes projets pour 2024, mais ils vont aller vite. Je souhaite bonne chance à l'équipe."

Menezes fait partie du line-up de la 9X8 #94 depuis le retour de la marque au sommet de l'Endurance l'an passé. Il avait initialement été engagé aux côtés de Loïc Duval et James Rossiter avant le retrait du Britannique vers un rôle de directeur au sein de l'équipe Maserati en Formule E. C'est Nico Müller qui a succédé à Rossiter, l'équipage de la #94 ayant comme meilleur résultat cette année la cinquième place au Portugal.

La Peugeot 9X8 #94, notamment pilotée par Stoffel Vandoorne, à Fuji.

La Peugeot 9X8 #94, notamment pilotée par Stoffel Vandoorne, à Fuji.

Stoffel Vandoorne apparaît comme le favori à la succession de Menezes, le Belge ayant fait ses débuts au volant de la 9X8 lors de l'épreuve de Fuji, remplaçant un Müller blessé.

Évoquant la possibilité d'ajouter un baquet chez Peugeot à ses obligations actuelles en Formule E avec DS Penske, les deux marques françaises appartenant au groupe Stellantis, Vandoorne s'était montré enthousiaste, tout en reconnaissant que le conflit de dates entre l'E-Prix de Berlin et les 6 Heures de Spa en mai pourrait entraîner des complications.

"Je suis un pilote de course et je veux piloter dans autant de programmes que possible", a déclaré le Belge. "Plus vous pouvez piloter, mieux c'est. Les gens disent parfois qu'il n'est pas bon de combiner des programmes parce que ce sont des voitures différentes. Je pense le contraire. Je pense que c'est en fait une bonne chose de combiner différentes voitures parce que vous apprenez des compétences différentes pour chacune d'entre elles."

"Il y a toute la question du calendrier qui est un grand point d'interrogation. Ce n'est pas seulement un problème pour moi, c'est aussi un problème pour beaucoup de gars dans ce paddock qui font de la Formule E et du WEC. J'espère qu'il y aura des discussions entre les deux championnats et qu'une solution sera trouvée pour essayer de les dissocier."

Lire aussi :

Avec James Newbold et Gary Watkins

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Le plateau WEC pourrait être plus fourni en 2024
Article suivant À 17 ans, Josh Pierson va tester l'Hypercar de Toyota

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France