WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
4 jours

Jani en WEC : "Après Le Mans, j'arrête"

partages
commentaires
Jani en WEC : "Après Le Mans, j'arrête"
Par :
19 mars 2019 à 12:23

Présent en Championnat du monde d'Endurance depuis sept ans, Neel Jani va quitter la discipline à l'issue de la Super Saison pour se concentrer à 100% sur son nouveau rôle en Formule E avec Porsche.

À 35 ans, Neel Jani va donner un nouveau virage à sa carrière en 2019. D'ores et déjà confirmé pour être l'un des deux pilotes Porsche en Formule E à partir de la saison 2019-2020, le Suisse va mettre un terme à son engagement en WEC. 

Vainqueur des 24 Heures du Mans et Champion du monde d'Endurance en 2016 avec le constructeur allemand, Neel Jani évolue toujours en LMP1 depuis le retrait de Porsche. Engagé dans la Super Saison du WEC avec Rebellion, il reconnaît avoir pris une décision difficile en quittant le championnat en juin prochain, à l'issue de la finale au Mans. 

Lire aussi :

Pilote d'usine pour Porsche, il se consacre déjà au programme d'essais et au développement de la future monoplace électrique conçue à Weissach, et ne veut surtout pas rater le coche pour l'avenir. 

"Après Le Mans, j'arrête", a-t-il confirmé à Motorsport.com. "Je me concentre sur la Formule E. Je dois moi aussi fixer des priorités. Porsche demande un investissement total. Et quand une marque comme Porsche vous donne une chance de piloter leurs voitures, il faut s'engager pleinement. Pour moi, la question ne s'est pas posée."

#1 Rebellion Racing Rebellion R-13 - Gibson: Neel Jani, Mathias Beche, Bruno Senna

Neel Jani ne s'en cache pas, la situation délicate dans laquelle se trouve le LMP1 a eu une influence importante sur la prise de décision, avec uniquement Toyota comme équipe d'usine engagée et des structures privées qui ne peuvent logiquement pas lutter pour la victoire à la régulière. 

"Ici [en WEC], nous n'avons aucune chance", souligne-t-il après avoir disputé les 1000 Miles de Sebring. "Nous sommes juste là pour que les autres ne gagnent pas seuls. Ce n'est pas pour ça que je fais de la compétition. J'aime le championnat, j'aime les courses, j'aime le paddock. Ce n'est pas une décision facile. Mais c'est parfois comme ça. Ça ne veut pas dire que je ne reviendrai jamais. Je ne suis pas heureux, mais je ne suis pas malheureux non plus. C'est sûr qu'il n'y a pas le même frisson que ces quatre dernières années."

Avec Rebellion et Porsche, Neel Jani a participé à toutes les saisons du FIA WEC depuis la création du championnat en 2012, décrochant quatre victoires et 22 podiums. 

Propos recueillis par Jamie Klein  

Neel Jani, Porsche Formula E

Article suivant
Le WEC espère remettre ça en 2020 à Sebring

Article précédent

Le WEC espère remettre ça en 2020 à Sebring

Article suivant

Sebring, ou Le Mans made in USA !

Sebring, ou Le Mans made in USA !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans , WEC , Formule E
Pilotes Neel Jani
Équipes Porsche Team Boutique , Rebellion Racing
Auteur Basile Davoine