Nissan dit stop et quitte le LMP1!

partages
commentaires
Nissan dit stop et quitte le LMP1!
Jamie Klein
Par : Jamie Klein
22 déc. 2015 à 16:02

Nissan a annoncé officiellement son forfait pour la saison prochaine en Endurance. La marque japonaise ne sera pas présente en LMP1 en WEC. 

Darren Cox, chef de Nissan Motorsports
#22 Nissan Motorsports Nissan GT-R LM NISMO : Harry Tincknell, Alex Buncombe, Michael Krumm
#21 Nissan Motorsports Nissan GT-R LM NISMO : Tsugio Matsuda, Lucas Ordonez, Mark Shulzhitskiy
Arrêt aux stands pour la #23 Nissan Motorsports Nissan GT-R LM NISMO : Olivier Pla, Jann Mardenborough, Max Chilton
#23 Nissan Motorsports Nissan GT-R LM NISMO : Olivier Pla, Jann Mardenborough, Max Chilton
#23 Nissan Motorsports Nissan GT-R LM NISMO : Olivier Pla, Jann Mardenborough, Max Chilton
Nissan GT-R LM NISMO #23 Nissan Motorsports : Olivier Pla, Jann Mardenborough, Max Chilton

Nissan avait fait son retour parmi l’élite de l’Endurance en 2015 en alignant un concept très osé avec sa GT-R LM Nismo à moteur avant. Après des débuts très difficiles, on avait finalement pu voir les trois protos uniquement aux 24 Heures du Mans, où la performance du constructeur japonais avait frôlé le désastre… Par la suite, Nissan avait choisi de ne pas participer aux autres manches du WEC, pour se concentrer sur des tests et sur le développement de son auto. 

En 2015, Nissan n’a jamais utilisé son système hybride, symbole des difficultés énormes autour d’un concept très décrié. Les GT-R LM Nismo étaient en moyenne plus lentes de 25 secondes au tour par rapport aux meilleures LMP1 au Mans… Une débâcle qui avait coûté sa place à Darren Cox en fin d’année. 

Malgré son remplacement par Michael Carcamo, le programme LMP1 de Nissan va finalement prendre fin prématurément. L’équipe nippone était pourtant encore en tests ces derniers jours aux Etats-Unis, mais le verdict de la piste a conduit à dresser un constat alarmant, forçant le retrait définitif. 

"Aujourd’hui, Nissan a annoncé le retrait de son engagement en LMP1 pour le Championnat du Monde d’Endurance 2016", fait savoir un communiqué. "Nissan est entré en LMP1 lors de la saison 2015 avec un concept novateur et audacieux, avec l’ambition de courir à l’avant du peloton."

"Les équipes ont travaillé de manière à amener les voitures au niveau de performance souhaité. Néanmoins, la compagnie a conclu que le programme ne serait pas en mesure d’atteindre ses ambitions et a décidé de se concentrer sur le développement de ses stratégies à long terme en compétition."

"La course fait partie du cœur et de l’ADN de Nissan, et la compagnie est fière de son histoire et de son innovation pour gagner. L’engagement de Nissan en sport automobile reste fort, comme le prouvent ses succès en piste lors de la saison 2015 avec sa victoire sur le Super GT pour la deuxième année de suite au Japon, celle sur le Blancpain Endurance Pro Class et les 12 Heures de Bathurst avec la GT-R GT3."

"Nissan continuera à soutenir le WEC à travers ses programmes de motorisation, avec notamment l’introduction du nouveau moteur LMP3."

Article suivant
Bruno Senna proche d'un retour en WEC pour 2016

Article précédent

Bruno Senna proche d'un retour en WEC pour 2016

Article suivant

Nissan GTR-LM Nismo LMP1 - Un fiasco en photos

Nissan GTR-LM Nismo LMP1 - Un fiasco en photos
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Équipes Nissan
Auteur Jamie Klein