Nissan jette l'éponge pour 2015 mais insiste avec la GT-R LM Nismo

partages
commentaires
Nissan jette l'éponge pour 2015 mais insiste avec la GT-R LM Nismo
Par : Basile Davoine
1 oct. 2015 à 15:34

Sans surprise, on ne reverra pas la Nissan GT-R LM Nismo en piste cette année en WEC.

#23 Nissan Motorsports Nissan GT-R LM NISMO : Olivier Pla, Jann Mardenborough, Max Chilton
Arrêt aux stands pour la #23 Nissan Motorsports Nissan GT-R LM NISMO : Olivier Pla, Jann Mardenborough, Max Chilton
#22 Nissan Motorsports Nissan GT-R LM NISMO : Harry Tincknell, Alex Buncombe, Michael Krumm
Arrêt aux stands pour la #22 Nissan Motorsports Nissan GT-R LM NISMO : Harry Tincknell, Alex Buncombe, Michael Krumm
#22 Nissan Motorsports Nissan GT-R LM NISMO : Harry Tincknell, Alex Buncombe, Michael Krumm
#22 Nissan Motorsports Nissan GT-R LM NISMO: Harry Tincknell, Alex Buncombe, Michael Krumm

Après son unique apparition laborieuse au Mans, le proto LMP1 du constructeur nippon continue de multiplier les essais avec un nouvel objectif : retrouver la compétition en 2016. 

Nissan a officialisé sa participation au WEC la saison prochaine avec l’intention de poursuivre sur les bases du concept audacieux de la GT-R LM à moteur avant.  

Un nouveau Team Principal

Tout en continuant à travailler sur le proto conçu par Ben Bowlby, Nissan paraît également retenir les leçons du fiasco manceau avec un grand remaniement dans ses rangs. Darren Cox semble gentiment poussé en retrait, même s’il conserve son statut de directeur général de Nismo, tandis que Michael Carcamo arrive pour endosser le rôle de Team Principal et épauler Bowlby. Il œuvrait précédemment auprès de Nissan Mexique. 

"Ma connaissance des processus d’ingénierie de Nissan et mon expérience de planification de projet aidera Ben et l’équipe à se concentrer sur le fait de rendre la voiture performante", promet le nouveau venu. "Le défi que nous avons relevé était une tâche monumentale."

Des essais positifs?

Plusieurs changements ont déjà été effectués sur la GT-R LM Nismo depuis Le Mans, même si le concept d’ensemble reste identique. La semaine dernière, deux journées d’essais ont eu lieu sur le Circuit des Amériques à Austin, avec Harry Tincknell et Olivier Pla au volant. 

Le proto japonais n’utilisait toujours pas le KERS et ne disposait pas encore des nouveaux pneus élaborés par Michelin grâce aux conclusions tirées de la participation aux 24 Heures du Mans, mais Nissan assure que la voiture allait déjà "significativement plus rapide" sans connaître de problème de fiabilité majeur. 

Article suivant
Porsche attend encore pour Hülkenberg

Article précédent

Porsche attend encore pour Hülkenberg

Article suivant

Vidéo - La nouvelle Aston Martin Vantage GTE se teste à Estoril

Vidéo - La nouvelle Aston Martin Vantage GTE se teste à Estoril
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Pilotes Olivier Pla , Harry Tincknell
Équipes Nissan
Auteur Basile Davoine