WEC
C
Algarve
04 avr.
Course dans
38 jours
C
6H de Spa-Francorchamps
01 mai
Course dans
65 jours
C
6H de Monza
18 juil.
Course dans
143 jours
C
6H de Fuji
26 sept.
Course dans
213 jours
C
6H de Bahreïn
20 nov.
Course dans
268 jours

Recruté par Peugeot, Magnussen pense quitter l'IMSA fin 2021

L'un des sept nouveaux pilotes Peugeot en WEC, Kevin Magnussen compte se dédier à ce projet à temps plein et donc quitter l'IMSA après une seule saison dans la discipline.

partages
commentaires
Recruté par Peugeot, Magnussen pense quitter l'IMSA fin 2021

Sa carrière en Formule 1 ayant trouvé son terme après six saisons dans l'élite, Kevin Magnussen s'est tourné vers l'Endurance pour la suite des événements, tout d'abord outre-Atlantique en 2021 dans le WeatherTech SportsCar Championship organisé par l'IMSA. Avec le Chip Ganassi Racing, Magnussen a fait ses débuts aux 24 Heures de Daytona dans la catégorie DPi, prenant la cinquième place sur le tracé floridien ; il désigne la gestion du trafic comme le principal aspect qu'il lui a fallu apprivoiser, lui qui a surtout dû obéir aux drapeaux bleus lors de sa dernière saison en F1.

Lire aussi :

Magnussen vient en tout cas d'être confirmé parmi les sept pilotes du programme Peugeot Hypercar pour 2022, et lorsque Motorsport.com lui demande lors d'un point presse s'il compte continuer à courir en IMSA en parallèle, le Danois est dubitatif : "Je ne sais pas, je ne pense pas que ce soit vraiment possible. Je suis engagé avec Peugeot, ça va être du plein temps, et ça aura la priorité. Mais s'il y avait une bonne opportunité de faire Daytona, je m'y intéresserais certainement, à moins que cela n'entre en conflit avec quelque chose que j'ai avec Peugeot."

Jean-Éric Vergne, quant à lui, était logiquement attendu chez Peugeot compte tenu de son implication dans le projet Formule E de Stellantis Motorsport (entreprise fondée à la suite de la fusion du groupe PSA avec Fiat Chrysler), au sein de l'équipe DS Techeetah. Le double champion de FE indique, au sujet de l'Hypercar : "C'est très sûrement un programme que je vais disputer en parallèle de la Formule E, que je vais continuer. Ces deux projets ont le même niveau d'importance pour moi. Quand je fais les choses, je les fais de la meilleure manière qui soit, et évidemment pour gagner. Donc je vais donner beaucoup de mon énergie au programme et essayer d'aider tout le monde pour que nous puissions réussir en tant qu'équipe."

Jean-Eric Vergne (FRA) DS Techeetah, DS E-Tense FE20

En ce qui concerne Paul Di Resta, l'un des autres pilotes confirmés par Peugeot ce lundi, il a la particularité de n'avoir toujours pas de programme de course pour 2021. L'Écossais de 34 ans a pris la deuxième place de la catégorie LMP2 avec United Autosports lors de la saison 2019-2020 du Championnat du monde d'Endurance – ses coéquipiers ont remporté le titre, mais Di Resta était absent à Fuji, où des points lui ont échappé à cause d'un conflit de date avec le DTM. Il a néanmoins remporté les 24 Heures du Mans au sein de la structure américaine.

"Pour l'instant, je n'ai aucun programme confirmé", commente l'intéressé, qui est par ailleurs consultant pour Sky Sports F1. "Je discute avec quelques équipes. J'étais évidemment très proche de United, peut-être une chance de faire quelque chose avec eux, mais pour l'instant, je suis complètement focalisé sur le programme futur."

Voir aussi :

Vergne et Magnussen parmi les pilotes Peugeot Hypercar

Article précédent

Vergne et Magnussen parmi les pilotes Peugeot Hypercar

Article suivant

Magnussen ne veut pas jouer les pigistes en F1

Magnussen ne veut pas jouer les pigistes en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans , WEC , IMSA
Pilotes Paul Di Resta , Jean-Éric Vergne , Kevin Magnussen
Équipes Peugeot Sport
Auteur Benjamin Vinel
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021
Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance Prime

Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance

La Toyota GR010 conçue pour la nouvelle ère Hypercar du WEC a peu de choses en commun avec la TS050 LMP1 qui l'a précédée. Mais en dépit des restrictions qui accompagnent la nouvelle réglementation, elle ne sera pas moins redoutable.

WEC
27 janv. 2021
Les moteurs de l'Hypercar Peugeot expliqués en détail Prime

Les moteurs de l'Hypercar Peugeot expliqués en détail

Quelques heures après avoir dévoilé leurs choix techniques pour leur Hypercar en Championnat du monde d'Endurance, avec un moteur V6 biturbo de 2,6 litres associé à un moteur électrique développant 200 kW sur l'essieu avant, les dirigeants de Peugeot se sont exprimés en profondeur sur leur concept auprès de la presse française.

WEC
15 déc. 2020
Le retour inattendu d'Audi, promesse d'un nouvel âge d'or Prime

Le retour inattendu d'Audi, promesse d'un nouvel âge d'or

Audi a annoncé travailler sur un retour aux 24 Heures du Mans : on pourrait donc enfin assister à la lutte que l'on avait espérée en 2012, entre le constructeur allemand, Peugeot et Toyota. Ce choix vient aussi crédibiliser la formule LMDh, dans laquelle d'autres marques pourraient s'engouffrer ultérieurement.

WEC
2 déc. 2020
L'éternel débat ravivé par l'issue du championnat 2019-2020 Prime

L'éternel débat ravivé par l'issue du championnat 2019-2020

C'est sans doute passé inaperçu dans un week-end qui a vu Lewis Hamilton décrocher sa septième couronne, mais un autre titre mondial a été décerné à Bahreïn il y a une semaine. Un titre capable d'effacer les mésaventures mancelles de trois hommes ? Éternelle question.

WEC
21 nov. 2020