Pierre Thiriet, quand un gentleman driver découvre Monza

partages
commentaires
Pierre Thiriet, quand un gentleman driver découvre Monza
Par : Basile Davoine
2 avr. 2017 à 14:30

Cinq ou six tours compliqués, avant le plaisir particulier que procure le circuit atypique de Monza.

#26 G-Drive Racing Oreca 07 Gibson: Roman Rusinov, Pierre Thiriet, John Martin
L'ambiance sur l'Autodromo Nazionale Monza
Pierre Thiriet, G-Drive Racing, Oreca
Ambiance de Monza
#26 G-Drive Racing Oreca 07 Gibson: Roman Rusinov, Pierre Thiriet, John Martin
L'ambiance sur l'Autodromo Nazionale Monza
#26 G-Drive Racing Oreca 07 Gibson: Roman Rusinov, Pierre Thiriet, John Martin
#26 G-Drive Racing Oreca 07 Gibson: Roman Rusinov, Pierre Thiriet, John Martin
G-Drive Racing, Oreca
G-Drive Racing Oreca
G-Drive Racing, Oreca
#46 Thiriet by TDS Racing Oreca 05 - Nissan: Pierre Thiriet avec un mécanicien

B.D., Monza - Habitué aux joutes de l'ELMS et du Mans dans la catégorie LMP2, Pierre Thiriet s'offre cette année un passage en Championnat du monde. Avec toujours TDS Racing en toile de fond, le pilote français intègre l'équipe G-Drive, aux côtés de Roman Rusinov et Alex Lynn. Comme l'impose le règlement, chaque équipage doit être composé d'un pilote qui n'est pas professionnel (classé Silver au mieux dans le barème FIA). Lui occupe ce rôle, qu'il partage donc avec son métier de tous les jours.

Ce week-end, à l'occasion du Prologue du WEC, Pierre Thiriet a découvert Monza, son caractère atypique et son atmosphère chargée d'histoire. "Quand on a commencé le track-walk, la première chose qu'on a fait c'est d'aller sur l'anneau de vitesse", raconte-t-il à Motorsport.com. "C'est super, c'est l'histoire d'un circuit et c'est ce qui fait qu'aujourd'hui il est encore là. On le sent quand on arrive, que c'est un lieu qui a beaucoup d'histoire. Ça fait partie aussi de l'envie de venir sur un circuit et d'en profiter, ce qu'il y a autour en fait totalement partie."

Un tracé plus rythmé qu'il n'y paraît

Samedi, c'est la piste qui concentrait toutes les attentions avec le début des essais. Au volant d'une nouvelle ORECA 07 aux performances bien plus élevées que lors des années précédentes, il a fallu prendre ses marques. "Je n'avais jamais roulé à Monza, donc c'était un peu l'inconnu", reconnaît Pierre Thiriet. "Le matin, ce n'était pas simple de se mettre dans le bain rapidement, j'ai eu cinq ou six tours compliqués. Mais après, j'ai compris la piste, j'ai compris la voiture et puis ça s'est vraiment bien passé."

Passés les quelques tours de découverte, le plaisir est vite venu. Sans difficulté majeure en termes de pilotage, l'Autodromo Nazionale propose un défi différent, avec un rythme qui a surpris notre interlocuteur.

"C'est assez particulier", explique-t-il. "Il n'y a pas beaucoup de virages, donc on va dire que d'un point de vue pilotage, il n'y a pas non plus des défis fous ; mais c'est étroit, c'est bosselé, il faut quand même se mettre dans le rythme parce que c'est rapide, donc au début ça arrive vite. Par contre, une fois qu'on est dedans… J'ai adoré rouler ici, et en plus, la voiture qu'on a est incroyable pour ça ! J'ai pris vraiment beaucoup de plaisir. Il y a des courbes qui sont vraiment top, que je ne connaissais pas forcément sur d'autres circuit. Et puis le fait de passer un peu dans la forêt, dans un environnement comme un parc, c'est vraiment sympa, ça amène aussi l'envie de piloter sur ce circuit."

"Ce qui est vraiment sympa, ce sont les deux droites [de Lesmo] dans la forêt après les deux premières chicanes, c'est assez particulier. Après, il y a la parabolique. C'est vrai qu'il y en a sur d'autres circuits, mais celle-là, j'avoue qu'elle est quand même vraiment top, car il y a beaucoup de vitesse d'entrée, on remet les gaz très tôt et il y a une vitesse de passage qui est assez folle. On reconnaît bien la description qu'on m'avait faite du circuit de Monza, qui est un circuit rapide. C'est un circuit qui, malgré tout, a beaucoup de rythme. Je m'attendais à quelque chose de plus 'ligne droite/freinage', et en fait il y a un petit rythme qui est assez sympa, avec beaucoup de plaisir."

Article suivant
Canal chez Rebellion : "Tout ce qu'il faut pour faire une belle année"

Article précédent

Canal chez Rebellion : "Tout ce qu'il faut pour faire une belle année"

Article suivant

Lapierre signe le meilleur chrono du Prologue pour Toyota

Lapierre signe le meilleur chrono du Prologue pour Toyota
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Prologue Monza
Lieu Autodromo Nazionale Monza
Pilotes Pierre Thiriet
Équipes G-Drive Racing
Auteur Basile Davoine