Fittipaldi opéré, une panne électrique suspectée

Hospitalisé à Liège après son spectaculaire accident survenu lors des qualifications des 6 Heures de Spa-Francorchamps, Pietro Fittipaldi a été opéré dès ce vendredi.

Fittipaldi opéré, une panne électrique suspectée
Pietro Fittipaldi, Jaguar Racing
#10 Dragonspeed BR Engineering BR1: Henrik Hedman, Ben Hanley, Pietro Fittipaldi
#10 Dragonspeed BR Engineering BR1: Henrik Hedman, Ben Hanley, Pietro Fittipaldi
#10 Dragonspeed BR Engineering BR1: Henrik Hedman, Ben Hanley, Pietro Fittipaldi
#10 Dragonspeed BR Engineering BR1: Henrik Hedman, Ben Hanley, Pietro Fittipaldi
#10 Dragonspeed BR Engineering BR1: Henrik Hedman, Ben Hanley, Pietro Fittipaldi
#10 Dragonspeed BR Engineering BR1: Henrik Hedman, Ben Hanley, Renger Van der Zande
#10 Dragonspeed BR Engineering BR1: Henrik Hedman, Ben Hanley, Pietro Fittipaldi

B.D., Spa-Francorchamps – Le jeune pilote brésilien souffre d'une fracture ouverte de la jambe gauche. Aucune fracture n'a été décelée au niveau de la jambe droite, et sa convalescence ne devrait pas dépasser quelques semaines.

Contacté par Motorsport.com, le père de Pietro Fittipaldi, Gugu da Cruz, a donné des nouvelles rassurantes : "Il a une fracture ouverte de la jambe gauche et la jambe droite va bien, elle est enflée mais ils croient qu'il n'y a pas de fracture. Lorsque je suis arrivé à l'hôpital, il était déjà en train d'être opéré. Dieu merci, c'est tout ce qu'il y a."

"Ils [les médecins] pensent qu'il pourra courir à nouveau dans huit semaines. La fracture est située au milieu de la jambe, entre le genou et le pied, ce n'est pas au niveau d'une articulation. Le pire, c'est lorsque c'est au niveau de la cheville."

S'il ne devait pas participer aux 24 Heures du Mans, remplaçant Renger van der Zande chez DragonSpeed uniquement pour Spa et Fuji à l'automne, le pilote de 21 ans va devoir faire une croix sur sa participation aux 500 Miles d'Indianapolis avec le Dale Coyne Racing.

Pietro Fittipaldi est sorti violemment de la piste dans le Raidillon de l'Eau Rouge lors des qualifications, sans que l'on sache officiellement ce qui a provoqué cet accident. Le Brésilien a heurté les piles de pneus de face, après avoir perdu le contrôle. D'après le père du pilote, il pourrait s'agir d'une défaillance technique.

"En Espagne [lors des essais privés], la voiture a eu des problèmes électriques, ne tournant plus et se retrouvant sans freins à cause d'une pièce électrique de la voiture", explique Gugu da Cruz. "Si l'on regarde la vidéo, la voiture fait un appel de phares, il y a une panne électrique au milieu du virage et elle tire tout droit. Pedro Lamy a dit que ça lui était déjà arrivé. D'autres pilotes ont téléphoné, comme Bruno Senna, parlant aussi d'une panne électrique en disant que, lorsque la voiture est comme ça, plus personne ne la contrôle."

La BR1 de DragonSpeed risque de ne pas être au départ des 6 Heures de Spa-Francorchamps samedi, compte tenu des dégâts importants, d'autant que l'équipe ne dispose pas de châssis de rechange. 

Propos recueillis par Erik Gabriel

partages
commentaires
Rebellion n'a pas encore testé la R13 durant six heures
Article précédent

Rebellion n'a pas encore testé la R13 durant six heures

Article suivant

Le WEC vous embarque dans son cinéma dynamique !

Le WEC vous embarque dans son cinéma dynamique !
Charger les commentaires
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse Prime

Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse

Le duel entre Ferrari et Porsche pour le titre mondial en GTE Pro a pris une tournure délicate à Bahreïn, où un accrochage entre Alessandro Pier Guidi et Michael Christensen a marqué les derniers instants de course. Ferrari n'est que provisoirement titré, car Porsche a fait appel.

WEC
9 nov. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021