WEC
12 déc.
-
14 déc.
Événement terminé
22 févr.
-
23 févr.
Prochain événement dans
35 jours
18 mars
-
20 mars
Prochain événement dans
60 jours
C
Spa-Francorchamps
23 avr.
-
25 avr.
Prochain événement dans
96 jours

La Porsche 919 Hybrid, bijou technologique aux standards de la F1

partages
commentaires
La Porsche 919 Hybrid, bijou technologique aux standards de la F1
Par :
15 nov. 2017 à 12:41

La carrière du beau proto allemand s'achèvera samedi à Bahreïn, au coucher du soleil, après un peu plus de cinq années de développement, dont quatre de compétition avec de nombreux succès à la clé.

Drapeau à damier : #2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid : Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
Podium : les deuxièmes, Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley, Porsche Team
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley après la victoire
#19 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Nico Hulkenberg, Nick Tandy, Earl Bamber
Brendon Hartley, Porsche Team, Fritz Enzinger, patron de Porsche Team fêtent les titres
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid : Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
Fritz Enzinger, patron de Porsche Team, Andreas Seidl, Porsche Team
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid : Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy

Après quatre saisons complètes à limer le bitume, que ce soit lors des longues journées d'essais ou en compétition sur les manches du FIA WEC et aux 24 Heures du Mans, la Porsche 919 Hybrid apparaîtra dimanche une dernière fois en course, avant de rejoindre le musée du constructeur allemand.

La marque de Stuttgart a annoncé en juillet dernier son retrait du LMP1 à l'issue de la saison, pour se destiner à la Formule E, tout en gardant un pied en Endurance via son programme d'usine en GTE. L'heure des adieux approche, ce sera à Bahreïn, avec le souhait de terminer en beauté. Se clôturera ensuite l'un des chapitres les plus glorieux de l'Histoire de Porsche.

La toute première version du prototype LMP1 de la marque avait fait ses premiers tours de roue en 2013 à Weissach, entouré d'une équipe nouvelle et encore en formation. Le pari était alors novateur, avec un bloc moteur quatre cylindres associés à deux systèmes hybrides de récupération d'énergie.

La saison 2014 fut celle d'un apprentissage éclair, et malgré des défauts de jeunesse bien légitime, la première spécification de la 919 Hybrid a bouclé sa première campagne en WEC avec quatre pole positions et une première victoire. À partir de 2015, le rouleau compresseur Porsche s'est mis en marche, avec à la clé trois victoires de rang aux 24 Heures du Mans, trois titres mondiaux chez les constructeurs, et autant chez les pilotes.

919 Hybrid - Palmarès avant Bahreïn
 
Victoires
Pole positions
24H du Mans
2014
1
4
11e
2015
6
8
Vainqueur
2016
6
3
Vainqueur
2017
4
4
Vainqueur
Total
17
19
3 victoires

Vice-président du programme LMP1 de Porsche, Fritz Enzinger se souvient des prémices de ce projet victorieux, et de la mise en place difficile de l'ensemble. Un véritable pari, requérant des moyens à la hauteur de ceux nécessaires pour briller en Formule 1 !

"À l'époque, nous avons développé en partant de zéro une voiture de course hybride hautement complexe, au niveau de la Formule 1", souligne-t-il. "Les premiers jours étaient extrêmement exigeants, notamment car nous devions en même temps mettre en place les infrastructures, dont de nouveaux bâtiments, ainsi que former une équipe de 260 personnes d'excellence. Le timing était vraiment serré et la course des 24 Heures du Mans 2014 est arrivée trop tôt pour nous. Mais ensuite, nous avons réussi à décrocher un maximum de succès. Je suis incroyablement fier de cette équipe, et j'espère que nous pourrons conclure cette ère de la Porsche 919 Hybrid par une bonne course à Bahreïn."

L'obsession incontournable du travail bien fait

Durant ces quatre années, tout ce petit monde a été savamment orchestré par le directeur d'équipe Andreas Seidl. Rigoureux, ce dernier entend l'être jusqu'au bout, et souhaite une ultime sortie victorieuse le week-end prochain. Le temps de l'émotion viendra ensuite, même s'il sera dur de gérer une ambiance forcément particulière dans le paddock de Sakhir.

"C'est un gros soulagement d'avoir réussi à défendre les titres des pilotes et des constructeurs avant notre dernière course", ne cache pas Andreas Seidl. "L'émotion des adieux au milieu du stress de la lutte pour le titre aurait été extrêmement dur pour l'équipe. Avec Toyota cette année, nous avons fait face à un concurrent qui avait développé une toute nouvelle voiture en 2016. Au lieu de ça, nous avons continué à développer notre voiture existante. Nous avons quand même gagné Le Mans, ainsi que les deux titres mondiaux, grâce à d'incroyables performances des pilotes, à de nombreuses améliorations dans les détails et à la force opérationnelle de notre équipe."

"Nous devons maintenant rester unis et nous concentrer pour cette dernière course. Nous voulons quitter la scène en Champions du monde, mais aussi avec une performance qui nous satisfera tous. Six heures de fiabilité et un travail sans faute, c'est un gros défi pour les hommes et la machine. La sécurité doit être la plus grande priorité. Après le drapeau à damier, nous pourrons laisser nos sentiments revenir sur le passé."

Article suivant
Comment les pilotes Porsche se préparent aux adieux

Article précédent

Comment les pilotes Porsche se préparent aux adieux

Article suivant

Le WEC réfléchit à des LMP1 au style propre à chaque constructeur

Le WEC réfléchit à des LMP1 au style propre à chaque constructeur
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Équipes Porsche Team Boutique
Auteur Basile Davoine