WEC
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
29 jours

Porsche décidera "avant la fin du mois" de quitter ou non le LMP1

partages
commentaires
Porsche décidera "avant la fin du mois" de quitter ou non le LMP1
Par :
15 juil. 2017 à 18:49

Porsche a révélé qu'une décision serait prise avant la fin du mois quant à l'avenir de son programme LMP1 en FIA WEC.

#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley, #67 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Andy Priaulx, Harry Tincknell
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy

La rumeur entourant un possible départ du constructeur allemand grossit depuis plusieurs semaines, et a notamment beaucoup fait parler en marge des 24 Heures du Mans, le mois dernier. Dans ce contexte, le team principal de Porsche a confié dans le paddock du Nürburgring qu'il ne faudrait plus patienter longtemps pour en savoir plus. "Nous prendrons une décision avant la fin du mois de juillet", a fait savoir Andreas Seidl. L'Allemand a toutefois refusé de s'épancher davantage sur ce sujet majeur, rappelant que la concentration était totalement tournée vers ce week-end de course à domicile pour la marque.

Théoriquement, Porsche est engagé en LMP1 jusqu'à la fin de la saison 2018. Après avoir fait son retour en 2014 dans la discipline, le constructeur allemand avait prolongé son implication initiale de trois ans en août 2015. Les spéculations entourant un départ ont gagné en intensité au mois de juin, notamment suite à la présence de dirigeants de Porsche dans le paddock de la Formule E lors des ePrix de Monaco et de Berlin. Outre un possible engagement dans la discipline électrique, Porsche pourrait également lorgner vers la Formule 1 à plus long terme, le règlement moteur de la catégorie reine étant amené à évoluer après 2020.

Quelle incidence pour Toyota ?

La concurrence du LMP1 s'est réduite à deux constructeurs cette année, Porsche et Toyota se retrouvant seuls suite au départ d'Audi en fin d'année dernière. Concernant le constructeur japonais, il est prévu sur le papier qu'il soit présent jusqu'à fin 2019. Du côté des dirigeants nippons, on se refuse à commenter quelle pourrait être l'incidence d'un départ de Porsche sur les plans de la marque.

"Pour le moment, dans la situation que nous connaissons, notre management s'est engagé pour l'année prochaine", a indiqué le directeur technique de Toyota, Pascal Vasselon, avant d'admettre qu'un retrait de Porsche "serait un problème".

"Nous repenserons notre stratégie quand les conditions changeront : je ne peux pas développer davantage sur quelque chose qui n'est pas matérialisé", a-t-il ajouté. "Je ne sais pas quelle serait notre position, mais il est certain que nous avons besoin de concurrents."

Toyota espère voir arriver de nouveaux constructeurs en LMP1 à l'horizon 2020, date à laquelle le nouveau règlement technique, présenté au Mans le mois dernier, entrera vigueur.

Propos recueillis par Gary Watkins

Article suivant
La G-Drive #26 perd sa pole position au Nürburgring

Article précédent

La G-Drive #26 perd sa pole position au Nürburgring

Article suivant

Malgré sa pole position, Toyota ne se sent pas favori

Malgré sa pole position, Toyota ne se sent pas favori
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Équipes Toyota Racing , Porsche Team Boutique
Auteur Gary Watkins