Porsche a déjà engrangé 6000 km avec son proto LMDh

Porsche a annoncé que son prototype LMDh qui concourra dès l'an prochain dans la catégorie Hypercar du WEC a accumulé plus de 6000 km depuis le début de sa préparation.

Charger le lecteur audio

Porsche poursuit d'arrache-pied son travail de préparation pour son grand retour dans la catégorie reine de l'Endurance mondiale. Alors que de gros doutes planent désormais sur le projet Audi, la marque de Stuttgart engrange de son côté les kilomètres. Elle a annoncé ce mercredi avoir déjà atteint la barre des 6000 km.

Selon le communiqué publié, un tel total "correspond presque exactement à la distance couverte par les prototypes les plus rapides en IMSA (catégorie DPi) pendant l'épreuve entière des 24 Heures de Daytona ; en comptant toutes les séances d'essais et les tests officiels (les trois journées 'Roar before the 24') ainsi que les qualifications de 100 minutes et la légendaire course de 24 heures".

L'équipe Porsche Penske Motorsport, qui mènera l'engagement du constructeur en Championnat du monde d'Endurance et en IMSA, estime avoir retiré un "résultat global positif" des quatre premiers mois de roulage du prototype. Les différentes sorties du LMDh ont eu lieu sur la piste de développement maison de Weissach en Allemagne, ou encore sur les circuits européens de Barcelone, Aragón et Spa-Francorchamps, avec les pilotes d'usine de la marque dont le Français Frédéric Makowiecki, le Brésilien Felipe Nasr ou encore l'Américain Dane Cameron.

Jusqu'ici, les tests se sont surtout focalisés sur "le contrôle du fonctionnement [de la voiture], l'optimisation de l'interaction entre le moteur V8 biturbo à combustion interne et les composants hybrides, et le travail de développement avec le partenaire pneumatique Michelin", peut-on également lire dans le communiqué. Cité, le responsable du programme d'usine LMDh de Porsche, Urs Kuratle, a simplement déclaré : "Au début du mois de mai, notre voiture LMDh a déjà parcouru plus de 6000 km dans des conditions très diverses."

D'autres sessions d'essais privées sont prévues pour les mois à venir, avec notamment un roulage extra-européen qui devrait avoir lieu en Amérique du Nord. L'objectif affiché clairement est de se battre "pour la victoire" aux 24 Heures du Mans, de Daytona et à Sebring, entre autres, à compter de 2023.

Lire aussi :

partages
commentaires
Lamborghini débarquera en WEC en 2024
Article précédent

Lamborghini débarquera en WEC en 2024

Article suivant

9X8 définitive, livrée, première course : Peugeot dit tout !

9X8 définitive, livrée, première course : Peugeot dit tout !