Porsche va fournir quatre LMDh pour des équipes clientes

La saison prochaine, Porsche fournira quatre prototypes à des équipes clientes pour leur permettre de courir contre l'écurie d'usine, en Championnat du monde d'Endurance (WEC) et en IMSA.

Porsche LMDh

Après l'annonce de son arrivée future en Formule 1, Porsche prend de l'ampleur en Endurance. Le constructeur allemand a révélé qu'il avait la capacité de fournir et d'entretenir quatre prototypes LMDh développés en collaboration avec Multimatic Motorsport pour 2023. Les véhicules seront répartis entre le Championnat du monde d'Endurance (WEC) et l'IMSA. Ainsi, Porsche poursuit l'engagement pris lors de l'annonce de son retour dans la discipline fin 2020, à savoir que des pilotes privés représenteront la marque de Stuttgart aux côtés de ses voitures d'usine dans les deux championnats.

"Cela pourrait représenter jusqu'à deux voitures dans chaque [championnat]", explique Thomas Laudenbach, le nouveau patron de Porsche Motorsport, au micro d'Autosport. "Nous pensons que c'est le maximum et que nous ne pouvons pas faire plus que cela. Une chose est claire, il ne s'agit pas de vendre autant de voitures que possible, ce n'est pas notre objectif. Avec un prototype d'un tel niveau, si nous vendons une voiture à une équipe de course, il est tout d'abord important que l'équipe soit à un certain niveau pour la gérer et ensuite que nous puissions les soutenir. Nous voulons nous assurer qu'ils ont tout pour être compétitifs."

Urs Kuratle, directeur de Porsche LMDh.

Urs Kuratle, directeur de Porsche LMDh.

Urs Kuratle, qui mène le projet LMDh chez Porsche, a laissé entendre que le contingent de voitures privées ne se retrouverait pas nécessairement sous la forme d'une équipe de deux voitures dans chaque catégorie. "Il pourrait y avoir deux équipes, avec une voiture chacune, à la fois en WEC et en IMSA", déclare Kuratle, qui tient à souligner qu'aucun accord n'a été conclu avec des équipes clientes pour 2023. "Nous avons eu de bonnes discussions avec des clients, mais rien n'est encore signé. Oui, nous sommes en contact avec des clients potentiels, mais il n'y a pas dix équipes en mesure de le devenir pour une voiture comme celle-ci."

Laudenbach affirme également que le nombre de Porsche LMDh privées sur la grille de départ du WEC et de l'IMSA pourrait augmenter dans les années suivantes du programme, après 2023. "Avec une saison de plus, nous aurons une plus grande capacité d'apport", a-t-il déclaré. "Nous en aurons appris davantage sur la voiture et sur le travail avec les clients. Si nous avons une ou deux voitures de plus à l'avenir, ce sera parfait."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Ogier : "Faire mieux" après les débuts "pas fantastiques" à Sebring
Article suivant Les LMP2 à la fête devant Glickenhaus à Spa-Francorchamps

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France