Porsche intraitable et de nouveau en pole position

Le constructeur allemand poursuit sur sa lancée en s'offrant une nouvelle pole position. Les deux équipages se sont livré un duel remarquable, sous les yeux de deux Audi finalement impuissantes.

Porsche intraitable et de nouveau en pole position
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid : Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#18 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#50 Larbre Competition Corvette C7.R : Paolo Ruberti, Gianluca Roda, Kristian Poulsen
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE : Marco Sorensen, Christoffer Nygaard
#4 ByKolles Racing CLM P1/01 : Simon Trummer, Pierre Kaffer
#36 Signatech Alpine A450b : Paul-Loup Chatin, Nelson Panciatici, Vincent Capillaire
#18 Porsche Team Porsche 919 Hybrid : Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
De l'action en essais

C'est dans une véritable fournaise que se sont déroulées les qualifications du Lone Star Le Mans en vue des 6 Heures du Circuit des Amériques. Le mercure affichait ainsi 35°C dans l'air, pour une température de piste supérieure à 43°C. 

La séance qualificative des deux catégories LMP a été perturbée d'entrée par l'immobilisation à la sortie des stands de l'ORECA 05 de KCMG, favorite pour la pole position en LMP2. Le drapeau rouge a ainsi été brandi dès les premiers instants pour évacuer le prototype, retardant la grande explication du LMP1. C'est donc avec seulement 17 minutes de roulage au lieu de 20 que les concurrents ont pu de nouveau s'élancer. 

Lors du run des premiers pilotes, Brendon Hartley a fixé le meilleur temps au volant de la Porsche n°17, avant de céder le volant à Timo Bernhard. L'Allemand est parvenu à confirmer le rythme de son coéquipier et l'équipage pensait sans doute tenir la pole position, mais Neel Jani et Marc Lieb ont frappé très fort, avec un tour remarquable du Suisse dans les derniers instants de la séance, malgré des pneus usés. Il s'était élancé le premier avant de laisser son baquet à Lieb, mais le poleman des dernières 24 Heures du Mans a tenté le tout pour le tout en reprenant la piste dans les dernières minutes!

Au final, un dixième seulement sépare les deux prototypes de Stuttgart, qui s'isolent par rapport à la menace toujours importante d'Audi. Mais la marque aux anneaux accuse tout de même un retard de 1,3 et 1,6 seconde avec ses deux R18. 

Dans la droite ligne de ce qui a été constaté lors des Essais Libres, Toyota continue de manger son pain noir en plaçant ses TS040 aux cinquième et sixième rangs, à près de trois secondes des leaders. 

KCMG s'accroche, Dempsey en pole!

Malgré son ennui de début de séance, KCMG a pu rapidement relancer son ORECA en piste et Richard Bradley et Matthew Howson ont fait le travail pour s'assurer le meilleur temps moyen du LMP2. Ils devancent les deux Ligier du G-Drive Racing. 

Aston Martin a trusté les premières places de la catégorie Pro en LM GTE et la pole position revient à l'équipage de la Vantage n°99. Si l'on retrouve trois voitures du constructeur britannique aux quatre premières places, c'est toutefois la Porsche 911 d'usine n°91 qui s'invite au deuxième rang. 

On notera surtout la belle performance du Dempsey-Proton Racing qui, à domicile, s'offre la pole position de la catégorie Am avec un chrono moyen assez remarquable de 2:08.085. 

6 Heures du COTA - Qualifications LMP

 CatEquipeTemps
1 18 P1 Porsche Team 1:46.211
2 17 P1 Porsche Team 1:46.375
3 8 P1 Audi Sport Team Joest 1:47.538
4 7 P1 Audi Sport Team Joest 1:47.898
5 1 P1 Toyota Racing 1:48.990
6 2 P1 Toyota Racing 1:49.176
7 12 P1 Rebellion Racing 1:53.950
8 13 P1 Rebellion Racing 1:54.506
9 4 P1 Team Bykolles 1:55.794
10 47 P2 KCMG 1:56.834
11 26 P2 G-Drive Racing 1:57.148
12 28 P2 G-Drive Racing 1:57.474
13 30 P2 Extreme Speed Motorsports 1:57.621
14 36 P2 Signatech Alpine 1:57.860
15 43 P2 Team Sard Morand 1:58.109
16 42 P2 Strakka Racing 1:59.749
17 31 P2 Extreme Speed Motorsports 2:01.480
partages
commentaires
EL3 - Porsche confirme avant les qualifications

Article précédent

EL3 - Porsche confirme avant les qualifications

Article suivant

Neel Jani raconte une pole position venue d'ailleurs

Neel Jani raconte une pole position venue d'ailleurs
Charger les commentaires
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021