Porsche ne devrait pas engager 4 LMDh aux 24H du Mans 2023

Porsche ne devrait pas faire appel à la branche nord-américaine de l'équipe engagée par Penske l'an prochain aux 24 Heures du Mans pour renforcer sa structure courant en Championnat du monde d'Endurance.

Porsche a suggéré qu'il serait certainement trop tôt dans son programme avec le nouveau prototype LMDh pour mettre en place une armada de quatre voitures en vue des 24 Heures du Mans 2023. Le nouveau responsable de Porsche Motorsport, Thomas Laudenbach, a toutefois indiqué qu'aucune décision n'avait été prise sur le fait de faire appel pour la classique mancelle à la branche de la nouvelle structure Porsche Penske Motorsport qui disputera l'IMSA.

À la question de savoir s'il s'agissait tout de même d'une possibilité, Laudenbach a déclaré à Motorsport.com : "Ce serait génial, mais je ne suis pas sûr que cela se produise. Si c'est possible, nous l'envisagerons ; personnellement, je préférerais le faire car cela augmente vos chances. Mais nous devons voir comment cela pourrait fonctionner, si l'Automobile Club de l'Ouest et la FIA [qui gèrent conjointement le WEC] seraient prêts à le soutenir et si c'est possible d'un point de vue financier."

Quant au directeur exécutif de Penske Porsche Motorsport, Jonathan Diuguid, il a indiqué que la structure mise en place pour attaquer de front WEC et IMSA ne privilégierait pas la "quantité par rapport à la qualité".

"Je pense qu'en 2023, vous verrez une approche ciblée : nous voulons nous concentrer pour nous assurer que nous sommes pleinement préparés et y aller en premier lieu avec deux voitures. Nous ne voulons pas nous précipiter et nous lancer avec trois ou quatre voitures en diluant notre approche. Nous devons nous assurer que nous abordons cette épreuve avec le respect qu'elle mérite et avoir une base solide pour travailler."

Laudenbach a expliqué qu'une décision finale sur le nombre de voitures engagées par Porsche Penske Motorosport au Mans ne serait pas prise immédiatement.

La Porsche LMDh

La Porsche LMDh

Diuguid a révélé que PPM avait l'intention d'aborder 2023 avec "un noyau de 10 pilotes" pour ses campagnes WEC et IMSA. L'équipe Porsche LMDh sera composée de six pilotes réguliers en WEC et de quatre en IMSA. Il a évoqué la possibilité que des pilotes de l'équipe WEC participent à une partie ou à la totalité des quatre courses longue distance qui constituent le segment "Endurance Cup" de l'IMSA.

"Cela va dépendre des calendriers, et nous examinerons la question sous l'angle d'un vaste programme pour voir ce qui a du sens", a-t-il déclaré. "Les 24 Heures de Daytona seraient une opportunité fantastique pour les pilotes du WEC d'acquérir plus d'expérience avec le programme."

Il a également suggéré que des pilotes provenant d'autres branches de Penske pourraient être intégrés au programme IMSA lorsqu'un troisième pilote sera nécessaire. "Il y a des options que nous avons considérées avec le Team Penske, ainsi que d'autres équipes IMSA, en faisant appel à des pilotes d'IndyCar", a-t-il expliqué.

Simon Pagenaud faisait par exemple partie de l'équipe internationale Acura Daytona Prototype de Penske pour Daytona, Sebring et Petit Le Mans au cours des trois années (2018 à 2020) du programme lorsqu'il pilotait pour l'équipe en IndyCar.

Jusqu'à présent, il est entendu que huit pilotes sous contrat avec Porsche ont testé la LMDh depuis le début des essais en janvier. Outre Felipe Nasr et Dane Cameron, qui ont été engagés par Porsche l'année dernière pour le programme LMDh, Frédéric Makowiecki, André Lotterer, Kévin Estre, Michael Christensen, Laurens Vanthoor et Mathieu Jaminet auraient essayé la voiture.

Urs Kuratle, directeur du projet LMDh chez Porsche, a expliqué qu'il n'y avait "aucune urgence" à annoncer le line-up complet pour 2023. "Il y a déjà un certain nombre de bons pilotes dans notre line-up, donc nous sommes détendus sur le sujet", a-t-il assuré.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Les 62 équipages au complet pour les 24H du Mans 2022
Article suivant Alpine arrive à Spa pour défendre sa position de leader du WEC

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France