La réclamation de Porsche contre Ferrari rejetée

Les commissaires du Championnat du monde d'Endurance de la FIA ont rejeté la réclamation de Porsche à l'encontre de la Ferrari #51 titrée en GTE Pro ce samedi après sa victoire aux 8 Heures de Bahreïn.

Après une fin de course controversée lors des 8 Heures de Bahreïn, finale du WEC version 2021, Porsche a déposé réclamation à l'encontre de la Ferrari titrée dans la catégorie, suite à une collision entre les deux voitures qui a envoyé la voiture allemande de tête, alors pilotée par Michael Christensen, en tête-à-queue à 15 minutes de l'arrivée.

Dans la foulée, Alessandro Pier Guidi, à bord de la Ferrari, a dans un premier temps reçu l'ordre de laisser passer son rival, ce dernier obtempérant d'ailleurs mais voyant la Porsche passer par les stands au lieu de le dépasser, mais cette consigne a ensuite été annulée, ce qui n'est pas apparu publiquement sur le moment ce samedi soir. Porsche a donc décidé de contester en attaquant la prétendue décision de la direction de course de ne pas rapporter l'incident aux commissaires, normalement seuls compétents pour juger d'un incident de ce type.

Toutefois, il est apparu que la direction de course en a bien référé aux commissaires, qui ont alors pris leur décision en accord avec celle-ci. Cela a donc suffit à ce que la réclamation de Porsche soit rejetée, ce qui veut dire que Ferrari conserve son titre constructeurs et le duo Pier Guidi/James Calado son sacre chez les pilotes.

Lire aussi :

La décision complète

Les commissaires, ayant reçu une réclamation du concurrent nommé ci-dessous, ont examiné la question et ont pris la décision ci-dessous.

La réclamation du concurrent Porsche GT Team est basée sur la violation de l'Art. 2 b, chap. V de l'Annexe L du CSI spécifiant qu'un incident qui consiste à pousser une voiture doit être rapporté aux commissaires sportifs.

Le concurrent prétend que cela n'a pas été le cas et que le contact entre la voiture 51 et la voiture 92 n'a pas été signalé aux commissaires sportifs et que les décisions ont été prises uniquement par le directeur de course.

En fait, toutes les décisions relatives à l'incident entre la voiture 51 et la voiture 92 au virage 14 ont été rapportées aux commissaires par le directeur de course, examinées et prises par les commissaires en accord avec le directeur de course. L'incident a été rapporté verbalement et avec des preuves vidéo.

En conséquence, les dispositions de l'annexe L, chap. V, art 2b ont été respectées et les commissaires rejettent la réclamation.

En référence à l'Art. 13.10.1 du CSI, aucune partie de la caution ne sera restituée.

Il est rappelé au concurrent qu'il dispose d'un droit d'appel conformément à l'Art. 16.1.6 du Règlement Sportif du WEC 2021, l'article 15 du Code Sportif International, et l'art. 9.1.1 du Règlement Judiciaire et Disciplinaire de la FIA.

partages
commentaires
8H Bahreïn : la Toyota #7 titrée, finish polémique en GTE Pro
Article précédent

8H Bahreïn : la Toyota #7 titrée, finish polémique en GTE Pro

Article suivant

Glickenhaus devra participer à toutes les courses pour revenir en WEC

Glickenhaus devra participer à toutes les courses pour revenir en WEC
Charger les commentaires
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse Prime

Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse

Le duel entre Ferrari et Porsche pour le titre mondial en GTE Pro a pris une tournure délicate à Bahreïn, où un accrochage entre Alessandro Pier Guidi et Michael Christensen a marqué les derniers instants de course. Ferrari n'est que provisoirement titré, car Porsche a fait appel.

WEC
9 nov. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021