Porsche répond à Ferrari en GTE Pro

Après la première ligne décrochée par AF Corse Ferrari à l’issue des qualifications, l’équipe Porsche a répliqué en s’imposant en course avec la 911 RSR de Michael Christensen et Richard Lietz, ce dernier augmentant son avance au championnat.

Si les Ferrari F458 s’étaient montrées les plus rapides lors des qualifications, la confiance était toujours présente dans le clan Porsche, qui misait sur le rythme de ses 911 RSR (4e et 5e des qualifications), et surtout leur régularité, pour tirer leur épingle du jeu à l’issue des six heures de course.

C’est en début de course que s’est bâti le succès de Porsche en GTE Pro, alors que la pluie baignait le circuit de Shanghai. Dans ces conditions, les Porsche alors pilotées par Frédéric Makowiecki et Richard Lietz (le leader du championnat) se hissaient rapidement aux 2e et 3e rangs. Richard Lietz s’emparait de la première place quelques instants plus tard, avant de se diriger vers la victoire aux côtés de son équipier Michael Christensen, les deux hommes parvenant à conserver leur avantage avec des pneus slicks, lorsque la piste commençait à sécher.

De son côté, la voiture sœur de Makowiecki et Pilet était retardée par une sortie de route. Après avoir chuté en 6e position, les deux Français remontaient au 3e rang à l’arrivée derrière la Ferrari F458 AF Corse des polemen Gianmaria Bruni et Toni Vilander.

Vous devez prendre des risques dans ce genre de situation.

Richard Lietz.

Ce succès permettait à Richard Lietz de reprendre du champ sur James Calado et Davide Rigon (Ferrari), 4e de la course.

"Ce fut une course difficile", commentait Richard Lietz à l’arrivée. "Lors des trois premiers relais, la décision de monter des pneus pluie était bonne, mais ensuite cela devenait piégeux. Nous avons changé les gommes au bon moment, exactement. Pour certains, c’était peut-être un peu tôt, mais il faut prendre des risques dans ce genre de situation. Lors de cette phase de course, Michael a piloté de main de maître. Bien joué, je suis heureux pour l’équipe. Revenir de la 5e place pour l’emporter, c’est fantastique".

Bilan plus mitigé pour la Porsche “Française” de Frédéric Makowiecki et Patrick Pilet, mais le résultat demeure positif pour les deux hommes. "Nous avons rencontré un problème avec le pneu avant qui nous a fait chuter dans le peloton après un bon départ", explique Makowiecki. "Après cela, nous avons mis la pression durant toute la course mais nous avons raté de peu la deuxième place. Mais la troisième place nous fait tout de même marquer de gros points au classement constructeurs".

À noter que ce résultat permet effectivement à Porsche de revenir à quatre petits points de Ferrari au championnat constructeur avant la manche finale du championnat, alors que Richard Lietz porte son avance à 18 points au classement pilotes.

A propos de cet article
Séries WEC
Événement Shanghai
Circuit Shanghai International Circuit
Pilotes Patrick Pilet , Frederic Makowiecki , Richard Lietz , Michael Christensen
Type d'article Résumé de course
Tags gte pro, lietz, porsche, wec