Malgré son retrait du LMP1, Porsche développe un moteur 6 cylindres

Porsche poursuit le travail de développement sur le successeur prévu de son moteur LMP1, malgré son départ de la discipline, mais ses dirigeants ne s’étendent pas sur les rumeurs d’une arrivée en Formule 1.

Le constructeur allemand a décidé de quitter l’Endurance pour concentrer son attention sur la Formule E qu’il rejoindra en 2019/2020, mais il a aussi pris part aux discussions sur les nouvelles règles moteurs de la F1 pour 2021, le directeur d'équipe en LMP1 Andreas Seidl assistant aux dernières réunions sur le sujet.

Porsche développait déjà son nouveau moteur LMP1 depuis quatre mois quand l'annonce du départ de la catégorie reine du WEC a été faite. Trente personnes continuent de travailler sur ce projet dans la base de Weissach.

"Il était clair pour nous que si nous continuions en LMP1, nous devions produire un nouveau moteur et nous avions vu que notre moteur quatre cylindres atteignait ses limites", a expliqué le vice-président du programme LMP1 de Porsche, Fritz Enzinger.

"Nous avons débuté avec un moteur six cylindres en avril et évidemment, nous voulons le terminer. Nous le ferons, d’abord comme un moteur à un seul cylindre car nous n’avons pas l’ordre de développer un moteur complet."

Quand il lui est demandé si le projet pouvait faire partie d’un plan pour entrer en F1 à l’avenir, Enzinger d’ajouter : "Nous n’avons pas un tel mandat, on ne peut pas en dire plus pour l’instant."

Atteindre une plus grande efficacité

Le PDG de Porsche, Oliver Blume, a mis en avant le fait que le projet moteur est d’abord concentré sur la recherche et le développement pour les futures voitures de route de la compagnie. Le constructeur a déjà atteint plus de 40% d’efficacité énergétique avec son moteur de LMP1, mais semble viser la marque des 50%, que Mercedes a atteint plus tôt cette année sur le banc d’essai avec son moteur F1.

"Je ne ferai pas de commentaire sur la Formule 1", a déclaré Blume, ajoutant qu’"il y a beaucoup d’interprétation" au sujet de l’avenir de Porsche en sports mécaniques. "Pour l’instant, nous nous concentrons sur la Formule E. Chez Porsche, nous avons toujours été bien avisés de nous concentrer sur une chose, afin de ne pas surcharger l’entreprise."

"Nous avons de superbes installations à Weissach avec une nouvelle soufflerie directement connectée à notre nouveau département design, les modèles peuvent toujours être testés en référence avec la soufflerie. Un nouveau département propulseur sera bâti dans un avenir proche et nous avons construit un département pour l’intégration de l’électronique. Quiconque a vu Weissach il y a 10 ans ne le reconnaîtrait pas."

Selon Motorsport.com, l'équipe moteur de Porsche a reçu le soutien du Groupe Volkswagen, l'ancien responsable moteur du programme WRC, Donatus Wichelhaus, travaillant également sur le projet. Cependant, Blume assure qu'il n'y a pour l'instant aucun plan pour utiliser les développements en compétition.

"Nous commençons par développer un moteur d'un seul cylindre pour tester les systèmes de combustion pour notre future sportive [de route]. Que ce soit utilisable ou non en sport automobile est une seconde question, qui n'est pas discutée pour l'instant."

"De tels systèmes sont déjà utilisés en compétition, mais nous travaillons dur pour en tirer encore plus d'efficacité, ce que nous avons toujours réussi à faire."

Glenn Freeman et Roman Wittemeier

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC , Formule 1 , Formule E
Type d'article Actualités