Première historique pour Alpine à Shanghai

L’équipe Signatech Alpine a décroché son premier succès en WEC lors des Six Heures de Shanghai, avec l’équipage Paul-Loup Chatin, Nelson Panciatici et Tom Dillmann.

Après avoir signé son premier podium à Fuji, la structure dirigée par Philippe Sinault avait été contrainte de remanier son équipage, Tom Dillmann prenant la place de Vincent Capillaire aux côtés de Paul-Loup Chatin et Nelson Panciatici pour les deux dernières manches du championnat à Shanghai et à Bahreïn.

Dillmann prenait rapidement ses marques au sein de sa nouvelle équipe, et les trois hommes signaient le 5e meilleur chrono des LMP2 à l’issue des qualifications. En difficulté lors du début de course sous la pluie, l’Alpine A450b-Nissan reprenait vite des couleurs à mesure que la pluie s’estompait, sur une piste s'asséchant progressivement. Après un premier relais de Panciatici, Chatin entamait la remontée de l’Alpine et se hissait au premier rang avant de céder le volant à Dillmann.

Le pilote alsacien effectuait le dernier relais, conservait la tête et passait la ligne d’arrivée en vainqueur. Après deux titres en ELMS, un podium LMP2 aux 24 Heures du Mans, Alpine s’impose ainsi pour la première fois en WEC.

"L’intégration de Tom s’est très bien déroulée; Nelson et Paul-Loup l’ont beaucoup aidé à comprendre les spécificités de l’Endurance", se réjouit Philippe Sinault, le team principal de Signatech Alpine. "Durant toute la semaine, l’équipe a fait un travail extraordinaire. Nelson a pris un bon départ avec des pneus intermédiaires. Malgré des pressions de pneumatiques un peu faibles, il a réussi à tenir le rythme, sans faire de faute. Ensuite, Paul-Loup a gagné beaucoup de temps en continuant avec des intermédiaires".

Cette première victoire d’Alpine en Championnat du Monde est une nouvelle étape importante pour la Marque.

Philippe Sinault, team principal de Alpine Signatech.

"Notre stratégie avec un passage au stand au cours d’un Full Course Yellow et son pilotage nous ont permis de progresser au classement", poursuit Sinault. "Tom a pris le volant le plus tard possible pour pouvoir rouler en slicks sur une piste qui séchait. Le timing était parfait et il a réussi à terminer sans erreur et en gérant bien sa course. Cette première victoire d’Alpine en Championnat du Monde est une nouvelle étape importante pour la Marque. Notre rôle est de continuer d’écrire de belles pages de cette grande histoire et nous sommes fiers d’offrir ces succès à tous les amoureux d’Alpine". 

"Après un début de saison difficile, cette victoire est un très grand résultat et une belle récompense pour toute l’équipe", commente de son côté Nelson Panciatici. "Le premier relais était particulièrement compliqué avec des conditions délicates. Il fallait surtout réussir à ramener la voiture en bonne position. Nous ne nous attendions pas à remporter cette première victoire en Championnat du Monde et nous pouvons être fiers de ce résultat et de tous les efforts consentis pour en arriver là". 

A propos de cet article
Séries WEC
Événement Shanghai
Circuit Shanghai International Circuit
Pilotes Tom Dillmann , Nelson Panciatici , Paul Loup Chatin
Type d'article Résumé de course
Tags alpine, lmp2, wec