Prologue - Porsche devant, Toyota stoppé dans son élan

Porsche a terminé en tête de la première séance du jour sur le Prologue, avec un chrono toutefois moins rapide que ceux réalisés hier.

Prologue - Porsche devant, Toyota stoppé dans son élan
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#12 Rebellion Racing Rebellion R-One AER: Nicolas Prost, Nick Heidfeld, Nelson Piquet Jr.
#4 ByKolles Racing CLM P1/01: Simon Trummer, Pierre Kaffer, Oliver Webb
#35 Baxi DC Racing Alpine A460 - Nissan: David Cheng, Ho-Pin Tung, Nelson Panciatici
#71 AF Corse Ferrari 488 GTE: Davide Rigon, Sam Bird
#86 Gulf Racing Porsche 911 RSR: Michael Wainwright, Adam Carroll, Benjamin Barker

B.D., Le Castellet - La deuxième journée du Prologue a débuté samedi matin sur le circuit Paul Ricard, où le public est désormais autorisé à entrer. Des spectateurs qui répondent présents pour voir les concurrents du WEC pour la première fois en action cette année, par un soleil radieux et une température qui ne cesse de grimper (15°C à midi). 

La première séance du jour a permis a longtemps permis à Toyota de détenir le meilleur chrono avec un tour bouclé en 1'38"273. Mais la fin de matinée a été perturbée pour le constructeur japonais, qui a vu sa TS050 Hybrid s'immobiliser au virage 4 dans la dernière heure, alors que Kamui Kobayashi était dans son 54e tour. Cet incident a provoqué l'unique drapeau rouge de la séance. 

Le meilleur chrono a été établi par Brendon Hartley à quelques minutes du drapeau à damier, quand le Néo-zélandais a coupé la ligne en 1'37"886, ce qui est encore moins rapide que le chrono de la veille. Au total, la Porsche 919 Hybrid a parcouru 73 tours ce matin. À noter que le constructeur allemand utilise aujourd'hui son deuxième prototype. 

Le trio de tête est complété par l'Audi R18, dont les pilotes rattrapent le retard après les soucis rencontrés hier et un changement de châssis pendant la nuit. Le proto de la marque aux anneaux est à 1"2, avec un temps de 1'39"563 et 69 tours au compteur. 

Les deux Rebellion sont à 4 secondes de la tête du classement, même si Nelson Piquet Jr. s'est immobilisé au virage 13 en fin de séance, vraisemblablement suite à une crevaison. La CLM P1/01 est reléguée à 10 secondes après une matinée difficile, ponctuée de 9 petits tours seulement. 

Alpine et Ferrari à la fête

Quelques incidents ont émaillé la séance, avec notamment un petit accrochage sans grave conséquence entre la Manor LMP2 de Tor Graves et la Ferrari 488 de Sam Bird. Le régime de Full Course Yellow a été déclenché un peu plus tôt suite à la crevaison de Paul Dalla Lana à bord de l'Aston Martin n°98. 

Le meilleur chrono LMP2 revient à l'Alpine n°36 en 1'46"974, notamment après avoir effectué des relais courts pour tester le comportement de l'A460 avec moins de carburant et des pneus plus tendres. 

Les deux Ferrari AF Corse occupent à nouveau la tête du LMGTE Pro (1'58"083 pour la n°71), tandis que c'est la Porsche n°86 du Gulf Racing qui pointe en tête du LMGTE Am en 1'58"818). 

partages
commentaires
Prologue - Porsche à 2 dixièmes de la référence 2015

Article précédent

Prologue - Porsche à 2 dixièmes de la référence 2015

Article suivant

Booth - Le Mans et le WEC m'ont sauvé de la retraite

Booth - Le Mans et le WEC m'ont sauvé de la retraite
Charger les commentaires
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021