Qualifs - Duval et Di Grassi offrent la pole position à Audi !

Le duel entre Porsche et Audi a bien eu lieu en qualifications à Mexico, tournant finalement à l'avantage de la marque aux anneaux.

Qualifs - Duval et Di Grassi offrent la pole position à Audi !
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
Pole position : #8 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro: Lucas di Grassi, Loic Duval, Oliver Jarvis
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fässler, Andre Lotterer
#86 Gulf Racing Porsche 911 RSR: Michael Wainwright, Adam Carroll, Ben Barker
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Marco Sorensen, Nicki Thiim
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#8 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro: Lucas di Grassi, Loic Duval, Oliver Jarvis
LM GTE Pro polesitters #95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Marco Sorensen, Nicki Thiim
#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Richie Stanaway, Darren Turner
#35 Baxi DC Racing Alpine A460 - Nissan: David Cheng, Ho-Pin Tung, Nelson Panciatici
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#31 Extreme Speed Motorsports Ligier JS P2 - Nissan: Ryan Dalziel, Pipo Derani, Christopher Cumming
#66 Ford Chip Ganassi Racing Team UK Ford GT: Olivier Pla, Stefan Mücke
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#50 Larbre Competition Corvette C7.R: Ricky Taylor, Yutaka Yamagishi, Pierre Ragues
#43 RGR Sport by Morand Ligier JSP2 - Nissan: Ricardo Gonzalez, Filipe Albuquerque, Bruno Senna
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
Ricky Taylor, Larbre Competition
#4 ByKolles Racing CLM P1/01: Simon Trummer, Pierre Kaffer, Oliver Webb
Pole position LMP2 #43 RGR Sport by Morand Ligier JSP2 - Nissan: Ricardo Gonzalez, Filipe Albuquerque, Bruno Senna
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Richie Stanaway, Darren Turner
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi

C'est dans des conditions atmosphériques idéales, avec 24°C dans l'air et une piste sèche, que se sont déroulées les qualifications des 6 Heures de Mexico. Depuis hier, les concurrents du WEC ont eu le loisir de découvrir ce nouveau tracé au calendrier, avec notamment ses vitesses de pointe élevées. 

Après une ultime séance d'essais libres ayant abouti sur des écarts infimes entre les Porsche et les Audi, on attendait particulièrement l'exercice du tour rapide pour voir les deux constructeurs allemands se départager une première fois ce week-end. 

Si Porsche semblait être le favori logique pour ces qualifications, c'est la marque aux anneaux qui a frappé d'entrée avec le chrono canon d'André Lotterer. Les deux R18 étaient même provisoirement en première ligne à l'issue du premier run, grâce au chrono de Loïc Duval sur la n°8. C'est d'ailleurs l'équipage de ce prototype qui s'est retrouvé en pole provisoire suite au passage de Lucas di Grassi à son volant, avec un temps moyen de 1'25"069. 

Marc Lieb et Mark Webber ont bien réussi à placer les deux Porsche entre les deux Audi, notamment à la faveur d'un chrono en retrait pour Marcel Fässler sur la n°7, mais le suspense a duré plus longtemps que prévu suite à la sortie de piste de Nicolas Lapierre sur l'Alpine n°36. Bien que le Français soit reparti au ralenti pour rejoindre son stand, la direction de course a immédiatement brandi le drapeau rouge.

Lorsque la séance a repris, il restait un peu moins de quatre minutes au chronomètre pour tenter d'aller changer l'ordre des choses. Et c'est l'Audi n°8 qui a fait la meilleure opération grâce à l'amélioration de Fässler, reléguant la deuxième Porsche en quatrième position.  

"C'est une belle pole, ma première en WEC", a réagi Lucas di Grassi. "J'en étais tout le temps si proche. Félicitations à toute l'équipe Audi. C'est une importante deuxième partie de saison pour se battre pour le titre."

À noter qu'après Anthony Davidson chez Toyota, un autre forfait est venu s'ajouter en LMP1 puisque Benoît Tréluyer a renoncé à la suite du week-end. Insuffisamment remis de sa blessure contractée lors d'un accident de vélo, le Français n'était pas à 100% et pas totalement à l'aise dans l'Audi n°7. 

Gonzalez comme à la maison

Du côté du LMP2, la pole position revient à la Ligier-Nissan de RGR Sport by Morand, qui brille ainsi à domicile avec au volant le Mexicain Ricardo Gonzalez, aux côtés de Bruno Senna et Filipe Albuquerque. Alpine a conservé la deuxième place malgré la sortie de piste de Lapierre, tandis que le Strakka Racing complète le tiercé de tête. 

En GT, le refrain du week-end n'a pas changé. Aston Martin a maintenu son emprise sur le LMGTE Pro, plaçant ses deux Vantage V8 en première ligne grâce notamment à la pole position des Danois Nicki Thiim et Marco Sorensen. La Ferrari AF Corse n°51 prend la troisième place, tandis que les Ford GT ont connu une séance plus difficile, notamment pour la n°67, victime d'un problème récurrent d'ouverture de portière.

Aston Martin couronne le tout en prenant la pole position également dans la catégorie LMGTE AM. 

 6 Heures de Mexico - Qualifications LMP

 #PilotesVoitureCatTempsÉcart
1 8  Lucas di Grassi 
 Loïc Duval 
 Oliver Jarvis 
Audi R18 LMP1 1'25.069  
2 2  Romain Dumas 
 Neel Jani 
 Marc Lieb 
Porsche 919 Hybrid LMP1 1'25.111 0.042
3 7  Andre Lotterer 
 Marcel Fassler 
 Benoit Tréluyer 
Audi R18 LMP1 1'25.350 0.281
4 1  Mark Webber 
 Timo Bernhard 
 Brendon Hartley 
Porsche 919 Hybrid LMP1 1'25.400 0.331
5 5  Kazuki Nakajima 
 Sébastien Buemi 
Toyota TS050 Hybrid LMP1 1'25.960 0.891
6 6  Stéphane Sarrazin 
 Kamui Kobayashi 
 Mike Conway 
Toyota TS050 Hybrid LMP1 1'27.334 2.265
7 13  Alexandre Imperatori 
 Dominik Kraihamer 
 Matheo Tuscher 
Rebellion R-One LMP1 1'29.909 4.840
8 4  Simon Trummer 
 Oliver Webb 
 Pierre Kaffer 
CLM P1/01 LMP1 1'31.674 6.605
9 43  Bruno Senna 
 Ricardo Gonzalez 
 Filipe Albuquerque 
Ligier JS P2 LMP2 1'35.485 10.416
10 36  Nicolas Lapierre 
 Gustavo Menezes 
 Stéphane Richelmi 
Alpine A460 LMP2 1'35.893 10.824
11 26   Roman Rusinov 
 René Rast 
 Alex Brundle 
Oreca 05 LMP2 1'36.063 10.994
12 42  Nick Leventis 
 Jonny Kane 
 Lewis Williamson 
Gibson 015S LMP2 1'36.159 11.090
13 41  Bruno Junqueira 
 Roberto Gonzalez 
 Luis Diaz 
Gibson 015S LMP2 1'36.914 11.845
14 44  Richard Bradley 
 Matt Rao 
  Alfonso Diaz Guerra 
Oreca 05 LMP2 1'36.975 11.906
15 27  Maurizio Mediani 
 Nicolas Minassian 
BR01 LMP2 1'37.102 12.033
16 37  Vitaly Petrov 
 Viktor Shaytar 
 Kirill Ladygin 
BR01 LMP2 1'37.112 12.043
17 35  Nelson Panciatici 
 Ho-Pin Tung 
 David Cheng 
Alpine A460 LMP2 1'37.498 12.429
18 30  Scott Sharp 
 Ed Brown 
 Johannes van Overbeek 
Ligier JS P2 LMP2 1'39.514 14.445
19 31  Pipo Derani 
 Ryan Dalziel 
 Chris Cumming 
Ligier JS P2 LMP2 1'42.542 17.473

 6 Heures de Mexico - Qualifications LMGTE

 #PilotesVoitureCatTempsÉcart
1 95  Marco Sørensen 
 Nicki Thiim 
Aston Martin Vantage V8 LMGTE PRO 1'40.458  
2 97  Darren Turner 
 Richie Stanaway 
Aston Martin Vantage V8 LMGTE PRO 1'40.600 0.142
3 51  Gianmaria Bruni 
 James Calado 
Ferrari 488 GTE LMGTE PRO 1'41.034 0.576
4 77  Richard Lietz 
 Michael Christensen 
Porsche 911 RSR (2016) LMGTE PRO 1'41.383 0.925
5 71  Sam Bird 
 Davide Rigon 
Ferrari 488 GTE LMGTE PRO 1'41.426 0.968
6 66  Stefan Mücke 
 Olivier Pla 
Ford GT LMGTE PRO 1'41.523 1.065
7 67  Harry Tincknell 
 Andy Priaulx 
 Marino Franchitti 
Ford GT LMGTE PRO 1'41.836 1.378
8 98  Pedro Lamy 
 Paul Dalla Lana 
 Mathias Lauda 
Aston Martin Vantage V8 LMGTE AM 1'42.437 1.979
9 88  David Heinemeier Hansson
 Patrick Long 
 Khaled Al Qubaisi 
Porsche 911 RSR LMGTE AM 1'42.839 2.381
10 86  Michael Wainwright 
 Adam Carroll 
 Ben Barker 
Porsche 911 RSR LMGTE AM 1'43.546 3.088
11 78  Christian Ried 
 Wolf Henzler 
 Joël Camathias 
Porsche 911 RSR LMGTE AM 1'43.722 3.264
12 50  Pierre Ragues 
 Ricky Taylor 
 Yutaka Yamagishi 
Chevrolet Corvette C7-Z06 LMGTE AM 1'43.738 3.280
13 83  François Perrodo 
 Emmanuel Collard 
 Rui Aguas 
Ferrari F458 Italia LMGTE AM 1'43.880 3.422
partages
commentaires
EL3 - Quatre LMP1 en moins d'une demi-seconde !

Article précédent

EL3 - Quatre LMP1 en moins d'une demi-seconde !

Article suivant

Porsche remporte une nouvelle course à suspense !

Porsche remporte une nouvelle course à suspense !
Charger les commentaires
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021