WEC
13 août
Événement terminé
12 nov.
Prochain événement dans
54 jours

Qualifs - Porsche seul au monde en première ligne !

partages
commentaires
Qualifs - Porsche seul au monde en première ligne !
Par :

Un scénario digne de 2015 : les deux Porsche 919 Hybrid n'ont laissé aucune chance à Toyota et Audi à Spa-Francorchamps, verrouillant une première ligne qui les place dans une situation idéale pour la course.

#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#4 ByKolles Racing CLM P1/01: Simon Trummer, James Rossiter, Oliver Webb
#13 Rebellion Racing Rebellion R-One AER: Matheo Tuscher, Dominik Kraihamer, Alexandre Imperatori
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18: Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
#8 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro: Lucas di Grassi, Loic Duval, Oliver Jarvis
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley

Pour s'adapter à la longueur du tracé de Spa-Francorchamps, les deux séances réservées aux GT puis aux prototypes étaient toutes les deux rallongées de cinq minutes ce samedi, avec un total de 25 minutes pour chacune. Le tout sous un soleil radieux et un mercure affichant 22°C. 

Au volant de la Porsche n°1, et malgré un petit problème d'embrayage signalé durant son tour de sortie, Brendon Hartley a fixé la première référence en 1'55"691, une demi-seconde devant la voiture soeur alors confiée à Neel Jani, et 1"6 devant l'Audi n°7 d'Andre Lotterer. Les tactiques ont ensuite été différentes entre les six concurrents du LMP1, certains choisissant d'aller enchaîner un deuxième tour lancé quand d'autres sont immédiatement rentrés. 

Pendant ce temps, les chamailleries dans le trafic ont causé quelques dégâts, notamment entre la CLM/P1 du Team ByKolles et une des deux Manor LMP2. Suffisant pour que le prototype du LMP1 privé perde quelques éléments de carrosserie et les sème sur la piste, entraînant inévitablement le déploiement du drapeau rouge. 

La séance a été relancée quelques minutes plus tard, laissant la place au passage du deuxième pilote dans chaque auto. Chez Porsche, c'est Timo Bernhard qui est a été chargé d'aller confirmer le chrono établi par Hartley au volant de la 919 Hybrid n°1. L'Allemand en a tout de suite pris le chemin, bouclant un premier tour lancé à seulement 2 dixièmes de celui de son coéquipier. 

Rien n'a semblé pouvoir faire trembler la suprématie de Porsche dans cet exercice du tour rapide, avec littéralement un gouffre qui sépare le constructeur allemand de son premier concurrent, Toyota. Le proto japonais accuse pas moins de deux secondes de retard sur la moyenne des deux tours, se retrouvant dans un mouchoir avec l'autre TS050 Hybrid et les Audi R18. 

"J'ai eu un petit souci avec l'embrayage mais au final tout allait bien", a confié Hartley après la séance. "C'est une surprise d'avoir un si gros écart. Le championnat débute ici pour nous mais on verra demain, il faut que nous prenions des points. Nous sommes prêts."

Dans la catégorie LMP2, le châssis ORECA a montré qu'il était particulièrement à l'aise sur le tracé belge, puisque ce sont trois équipes disposant de cette monture qui composent le trio de tête. La pole position revient au G-Drive Racing, devant la première Alpine et la première Manor. Pour trouver la première Ligier JS P2, il faut aller jusqu'à la sixième place, occupée par RGR Sport by Morand, vainqueur à Silverstone. 

Bird et Rigon remettent ça !

Comme à Silverstone, AF Corse n'a laissé que les miettes à la concurrence avec sa Ferrari 488 GTE. Et une nouvelle fois, ce sont Sam Bird et Davide Rigon qui ont signé la pole position, devant la voiture soeur de Gianmaria Bruni et Toni Vilander. Le tiercé de tête est complété par l'Aston Martin de Stanaway-Rees-Adam. 

L'Aston Martin s'est montrée plus à son aise en LMGTE Am, avec la pole position décrochée par Dalla Lana-Lamy-Lauda, cette fois-ci devant une autre Ferrari AF Corse. 

Le départ des 6 Heures de Spa-Francorchamps sera donné samedi à 14h30, à suivre en direct commenté et en intégralité sur Motorsport.com

6 Heures de Spa-Francorchamps - Qualifications

 PilotesÉquipeTemps
1 Australia Mark Webber 
New Zealand Brendon Hartley 
Germany Timo Bernhard 
Porsche Team 1:55.793
2 Germany Marc Lieb 
France Romain Dumas 
Switzerland Neel Jani 
Porsche Team 1:56.590
3 Japan Kamui Kobayashi 
United Kingdom Mike Conway 
France Stéphane Sarrazin 
Toyota Racing 1:57.698
4 France Loic Duval 
United Kingdom Oliver Jarvis 
Brazil Lucas di Grassi 
Audi Sport Team Joest 1:57.716
5 United Kingdom Anthony Davidson 
Japan Kazuki Nakajima 
Switzerland Sébastien Buemi 
Toyota Racing 1:57.750
6 Germany Andre Lotterer 
France Benoit Tréluyer 
Switzerland Marcel Fassler 
Audi Sport Team Joest 1:57.915
7 Switzerland Alexandre Imperatori 
Switzerland Matheo Tuscher 
Austria Dominik Kraihamer 
Rebellion Racing 2:01.547
8 Brazil Nelson Piquet Jr. 
Germany Nick Heidfeld 
France Nicolas Prost 
Rebellion Racing 2:02.126
9 United Kingdom James Rossiter 
United Kingdom Oliver Webb 
Switzerland Simon Trummer 
ByKOLLES Racing Team 2:03.571
10 Russia Roman Rusinov 
Germany René Rast 
France Nathanael Berthon 
G-Drive Racing 2:07.363
11 France Nicolas Lapierre 
United States Gustavo Menezes 
Monaco Stéphane Richelmi 
Signatech 2:07.822
12 Spain Roberto Merhi 
United Kingdom Matt Rao 
United Kingdom Richard Bradley 
Manor 2:08.036
13 United Kingdom Simon Dolan 
Netherlands Giedo van der Garde 
United Kingdom Jake Dennis 
G-Drive Racing 2:08.557
14 Thailand Tor Graves 
United Kingdom Will Stevens 
United Kingdom James Jakes 
Manor 2:08.893
15 Mexico Ricardo Gonzalez 
Portugal Filipe Albuquerque 
Brazil Bruno Senna 
RGR Sport by Morand 2:09.125
16 Russia Vitaly Petrov 
Russia Kirill Ladygin 
Russia Viktor Shaytar 
SMP Racing 2:09.445
17 United Kingdom Ryan Dalziel 
Brazil Pipo Derani 
Canada Chris Cumming 
Extreme Speed Motorsports 2:09.601
18  Devi Markozov 
France Nicolas Minassian 
Italy Maurizio Mediani 
SMP Racing 2:09.625
19 France Nelson Panciatici 
China Ho-Pin Tung 
China David Cheng 
Baxi DC Racing Alpine 2:10.230
20 United Kingdom Jonny Kane 
United Kingdom Nick Leventis 
United Kingdom Danny Watts 
Strakka Racing 2:11.160
21 United States Scott Sharp 
United States Ed Brown 
United States Johannes van Overbeek 
Extreme Speed Motorsports 2:13.708
22 Italy Davide Rigon 
United Kingdom Sam Bird 
AF Corse 2:17.644
23 Italy Gianmaria Bruni 
United Kingdom James Calado 
AF Corse 2:17.961
24 United Kingdom Jonathan Adam 
New Zealand Richie Stanaway 
Brazil Fernando Rees 
Aston Martin Racing 2:17.987
25 United States Billy Johnson 
France Olivier Pla 
Germany Stefan Mücke 
Ford Chip Ganassi Team UK 2:18.380
26 United Kingdom Andy Priaulx 
United Kingdom Marino Franchitti 
United Kingdom Harry Tincknell 
Ford Chip Ganassi Team UK 2:18.418
27 Denmark Nicki Thiim 
Denmark Marco Sorensen 
United Kingdom Darren Turner 
Aston Martin Racing 2:18.739
28 Austria Richard Lietz 
Denmark Michael Christensen 
Dempsey-Proton Racing 2:20.036
29 Portugal Pedro Lamy 
Canada Paul Dalla Lana 
Austria Mathias Lauda 
Aston Martin Racing 2:20.351
30 France Emmanuel Collard 
Portugal Rui Aguas 
France François Perrodo 
AF Corse 2:22.202
31 United Arab Emirates Khaled Al Qubaisi 
Denmark David Heinemeier Hansson 
United States Patrick Long 
Abu Dhabi-Proton Racing 2:22.215
32 Italy Paolo Ruberti 
Japan Yutaka Yamagishi 
France Pierre Ragues 
Larbre Competition 2:22.716
33 United Kingdom Mike Wainwright 
United Kingdom Adam Carroll 
United Kingdom Ben Barker 
Gulf Racing UK 2:22.928
34 Germany Christian Ried 
Switzerland Joel Camathias 
Germany Wolf Henzler 
KCMG 2:23.316
Le développement de la Porsche 919 passe aussi par l'éclairage

Article précédent

Le développement de la Porsche 919 passe aussi par l'éclairage

Article suivant

Porsche surpris par l'écart avec Toyota et Audi

Porsche surpris par l'écart avec Toyota et Audi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Spa-Francorchamps
Lieu Spa-Francorchamps
Auteur Basile Davoine