Toyota en pole à Sebring, record de la piste pour Alonso

Les deux Toyota ont verrouillé la première ligne de la grille de départ des 1000 Miles de Sebring, au terme d'une séance de qualifications durant laquelle Fernando Alonso s'est offert le record de la piste.

Toyota en pole à Sebring, record de la piste pour Alonso

Une fois n'est pas coutume, et format spécial à Sebring oblige, le WEC s'est offert des qualifications en nocturne. Après les trois séances d'essais libres, les conditions étaient de nouveau idéales, avec 22°C dans l'air et une piste parfaitement sèche. 

La chasse était double pour Toyota dans cette séance, avec en ligne de mire le record officiel de la piste. Largement dans les cordes de la TS050 Hybrid, celui-ci est tombé dès la première tentative avec un passage de Fernando Alonso en 1'40"124. Kazuki Nakajima a complété le travail pour offrir la pole position à la #8, d'autant que José María López s'est loupé dans sa tentative avec la #7, se voyant contraint de rétablir la situation avec un ultime tour chrono avant le drapeau à damier.

Lire aussi :

Le fossé reste au-delà des deux secondes entre les prototypes hybrides et les privés, et c'est SMP Racing qui a accroché la troisième place, la #17 de Sarrazin-Orudzhev-Sirotkin. Les deux Rebellion sont venues s'intercaler devant l'autre SMP Racing et la BR1 de DragonSpeed. 

Sur sa lancée de 2018, le Jackie Chan DC Racing a frappé fort en LMP2 avec un doublé des deux Oreca, la #38 de Tung-Aubry-Richelmi s'emparant de la pole position. Toujours régulier, le team Alpine est troisième. 

Porsche vient à bout de Ford

#92 Porsche GT Team Porsche 911 RSR: Michael Christensen, Kevin Estre

La séance dédiée aux GTE, disputée avant celle des prototypes, a été marquée par un drapeau rouge après les dix premières minutes. Celui-ci a été provoqué par le crash de Luis Perez Companc au volant de la Ferrari #61 du Clearwater Racing. 

L'interruption de quelques minutes n'a pas altéré pour autant la farouche bataille pour la pole position en GTE Pro. Porsche a raflé la mise avec la #92 de Kevin Estre et Michael Christensen, les deux hommes devançant les deux Ford GT, la première BMW et l'unique Corvette engagée pour cette épreuve. 

C'est également une Porsche 911 que l'on retrouve en pole position du GTE Am, à savoir celle du Dempsey-Proton Competition de Ried-Andlauer-Campbell. 

United States 1000 Miles de Sebring - Qualifications

  Cat. Pilotes Équipe Temps/Écart
1 LMP1 S.Buemi, K.Nakajima, F.Alonso Toyota Gazoo Racing 1'40"318
2 LMP1 M.Conway, K.Kobayashi, J.M.Lopez Toyota Gazoo Racing +0"485
3 LMP1 S.Sarrazin, E.Orudzhev, S.Sirotkin SMP Racing +2"412
4 LMP1 N.Berthon, T.Laurent, G.Menezes Rebellion Racing +2"545
5 LMP1 M.Aleshin, V.Petrov, B.Hartley SMP Racing +2"687
6 LMP1 N.Jani, M.Beche, B.Senna Rebellion Racing +2"697
7 LMP1 H.Hedman, B.Hanley, R.van der Zande DragonSpeed +3"970
8 LMP2 H-Pin Tung, G.Aubry, S.Richelmi Jackie Chan DC Racing +7"240
9 LMP2 D.H.Hansson, J.King, W.Stevens Jackie Chan DC Racing +7"890
10 LMP2 N.Lapierre, A.Negrao, P.Thiriet Signatech Alpine Matmut +8"206
11 LMP2 R.Gonzalez, P.Maldonado, A.Davidson DragonSpeed +9"363
12 LMP2 E.Creed, R.Ricci, G.Jeannette Larbre Competition +10"387
13 LMP2 F.Perrodo, M.Vaxiviere, L.Duval TDS Racing +10"900
14 LMP2 F.van Eerd, G.van der Garde, N.de Vries Racing Team Nederland +10"989
15 GTE Pro M.Christensen, K.Estre Porsche GT Team +17"182
16 GTE Pro A.Priaulx, H.Tincknell, J.Bomarito Ford Chip Ganassi Team UK +17"297
17 GTE Pro S.Mucke, O.Pla, B.Johnson Ford Chip Ganassi Team UK +17"396
18 GTE Pro A.Farfus, A.F.da Costa, B.Spengler BMW Team MTEK +17"523
19 GTE Pro J.Magnussen, A.Garcia, M.Rockenfeller Corvette Racing +17"526
20 GTE Pro D.Rigon, S.Bird, M.Molina AF Corse +17"620
21 GTE Pro M.Tomczyk, N.Catsburg, A.Sims BMW Team MTEK +17"682
22 GTE Pro R.Lietz, G.Bruni Porsche GT Team +17"795
23 GTE Pro A.P.Guidi, J.Calado, D.Serra AF Corse +17"914
24 GTE Pro M.Sorensen, N.Thiim, D.Turner Aston Martin Racing +18"048
25 GTE Am C.Ried, J.Andlauer, M.Campbell Dempsey-Proton Racing +19"472
26 GTE Am J.Bergmeister, P.Lindsey, E.Perfetti Team Project 1 +19"617
27 GTE Am P.D.Lana, P.Lamy, M.Lauda Aston Martin Racing +19"758
28 GTE Am T.Flohr, F.Castellacci, G.Fisichella Spirit of Race +20"040
29 GTE Am G.Roda, G.Roda, M.Cairoli Dempsey-Proton Racing +20"099
30 GTE Am S.Yoluc, J.Adam, C.Eastwood TF Sport +20"225
31 GTE Am M.Ishikawa, O.Beretta, E.Cheever MR Racing +21"332
32 GTE Am M.Wainwright, B.Barker, T.Preining Gulf Racing +23"479
33 GTE Pro A.Lynn, M.Martin Aston Martin Racing +24"430
34 GTE Am L.P.-Companc, M.Cressoni, M.Griffin Clearwater Racing -

partages
commentaires
EL3 - Toyota accélère avant les qualifications

Article précédent

EL3 - Toyota accélère avant les qualifications

Article suivant

Toyota ouvert à l'idée d'une Hypercar issue de la route

Toyota ouvert à l'idée d'une Hypercar issue de la route
Charger les commentaires
Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021