Quand une Porsche triomphe, l'autre est maudite

Partir en pole position en 2015 n’est pas gage de réussite en WEC. L’équipage de la Porsche n°17 en a fait une nouvelle fois la douloureuse expérience à Austin ce dimanche. 

Quand une Porsche triomphe, l'autre est maudite
Start: #18 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
Marc Lieb et Neel Jani, Porsche Team
#18 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
Start: #18 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#18 Porsche Team Porsche 919 Hybrid : Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#18 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
#18 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb
Marc Lieb et Timo Bernhard, Porsche Team

Sur le Circuit des Amériques, la victoire semblait enfin promise à Neel Jani, Romain Dumas et Marc Lieb, jusqu’à ce que tout s’effondre dans la dernière demi-heure. Victime d’un problème électrique à trente minutes du drapeau à damier, les trois hommes ont laissé la victoire revenir à la voiture sœur. 

"C’était un problème avec la batterie, nous ne savons pas quoi, mais évidemment nous n’avions pas de puissance donc nous avons dû nous arrêter", raconte Romain Dumas à Motorsport.com. "Malheureusement, c’est notre troisième course de suite avec un problème sur notre voiture."

Dans les dernières secondes, le Français a repris la piste pour terminer la course au douzième rang, afin de ramener quelques points : "Nous avions encore de la batterie pour faire juste un tour, c’est pour cela que j’ai fait seulement le dernier tour."

Une malchance accablante

Pas de quoi changer la face d’un championnat qui échappe désormais au trio. Pour Jani, auteur d’exploits à répétition en qualifications au Mans comme à Austin, la frustration est plus grande que jamais. 

"Honnêtement, vous savez, ça fait trois courses de suite que nous sommes en pole position et trois courses de suite que nous avons des problèmes. Clairement, nous ne pouvons pas être heureux", désespère le pilote suisse. "Au lieu d’être à la chasse pour le titre, nous sommes maintenant en retrait, ça ne fait aucun doute."

Héros la veille en signant un tour canon malgré des pneus usés sur sa Porsche 919 Hybrid, il se montre fataliste. 

"L’autre voiture n’a pas eu de problème. Je crois que c’est juste de la malchance. La malchance existe, malheureusement peut-être que nous devons trouver un maitre vaudou, qui sait... Sur l’autre voiture, la 17, ils ont eu des pénalités, tout, et ils gagnent encore ; c’est ce qu’on peut appeler de la chance. Ils ont raté leur box lors d’un arrêt... On peut appeler ça de la chance."

Propos recueillis par Christopher DeHarde

partages
commentaires
Porsche s'impose dans la douleur avec Hartley, Webber et Bernhard

Article précédent

Porsche s'impose dans la douleur avec Hartley, Webber et Bernhard

Article suivant

Championnat - Les classements après les 6 Heures du COTA

Championnat - Les classements après les 6 Heures du COTA
Charger les commentaires
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021