WEC
30 août
-
01 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
08 nov.
-
10 nov.
EL1 dans
23 jours
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
58 jours

Rebellion veut lutter contre Toyota cette saison

partages
commentaires
Rebellion veut lutter contre Toyota cette saison
Par :
16 août 2019 à 11:36

Le PDG de Rebellion Racing, Calim Bouhadra, a déclaré que les ambitions de son équipe en WEC cette saison étaient d'aller se battre avec Toyota, et non de seulement battre Ginetta.

Rebellion Racing est l'une des deux seules engagées avec une technologie non hybride en catégorie LMP1 pour la campagne WEC 2019-2020, aux côtés de Ginetta et de son équipe d'usine, Team LNT, et démarrera la saison avec une seule de ses R-13 motorisées par Gibson sur la grille. Rebellion s'est rapproché de Toyota le mois dernier lors du Prologue disputé à Barcelone.

Gustavo Menezes a réussi à s'approcher à 0"267 de la TS050 de tête dans la dernière séance. Cette performance a donné à Bouhadra l'espoir que son équipe puisse se battre pour des victoires à la régulière cette saison, avec en toile de fond le nouveau système de handicaps créé pour permettre aux équipes privées et aux technologies non hybrides de lutter contre Toyota.

Lire aussi :

"Le Prologue confirme que nous pouvons être de sérieux [rivaux pour Toyota]", a déclaré Bouhadra à Motorsport.com. "C'est le résultat du travail que nous avons fait avant Le Mans. La saison dernière, nous ne pouvions pas lutter contre Toyota, L'EoT [l'équivalence de technologie, ndr] était une blague, mais j'espère maintenant que mon rival sera Toyota. La FIA et l'ACO ont changé les règles avec une nouvelle EoT et des lests. Toutes ces choses, je l'espère, feront la différence, car je veux lutter contre quelqu'un."

"Ne vous méprenez pas, les nouvelles règles ne sont pas un cadeau pour Rebellion. Je ne veux pas que les gens pensent cela. Il s'agit juste d'avoir une compétition juste. Je pense que nous étions très patients la saison dernière, mais ce n'était pas juste pour les spectateurs, pour nous, ou pour quiconque. Nous voulons nous battre de manière juste et équilibrée. C'est simplement logique."

Bouhadra a déclaré que Rebellion n'a pas considéré la même décision que celle prise par son principal rival durant la saison 2018-2019, SMP Racing, qui a quitté le WEC face à la frustration provoquée par le fait que les équipes privées ne puissent pas menacer Toyota. Il ajoute que s'attendre à voir Ginetta au même niveau que SMP dès son arrivée serait "injuste. J'essaie d'être respectueux de mes rivaux, je sais qu'ils travaillent dur, mais ils ont tout à prouver. J'espère juste une belle rivalité avec eux."

#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 - Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez

Menezes, qui fera partie du line-up de Rebellion, réduit à une voiture pour le début de saison, a lui aussi exprimé ses espoirs de voir le nouveau règlement aider à accélérer le processus permettant aux privés de se rapprocher des Toyota.

"Nous espérons que l'EoT réduira [l'écart] un peu plus vite", a déclaré l'Américain à Motorsport.com. "L'an dernier, le WEC a fait un bon travail mais ça a pris trop de temps, et nous n'étions pas encore au niveau espéré. Si nous pouvons faire en deux courses ce qu'il a fallu un an pour accomplir, nous pourrons avoir une belle compétition, et c'est important pour la discipline. Ce que nous voulons, c'est nous battre pour Le Mans."

Lire aussi :

L'Américain ajoute que les deux jours d'essais à Barcelone étaient vitaux pour Rebellion afin d'ajuster son ensemble, après avoir implémenté une évolution aérodynamique majeure au Mans : "Nous faisons des progrès par rapport à la fin de saison dernière. Nous connaissions nos problèmes et nous avons réussi à les identifier, pour voir où se situe notre performance. Honnêtement, on a vu plusieurs fois la saison dernière, quand nous parvenions à faire fonctionner la voiture, que nous étions là. Nous avons besoin de plus souvent y parvenir. Les essais aident, il faut débloquer la performance maximale de cette voiture."

Bouhadra a cependant prévenu qu'après 18 mois de développement sur la R-13, il n'y a plus beaucoup de performance à extraire de la voiture dessinée par Oreca : "La voiture commence maintenant à être à la limite. Nous l'avons vu au Mans quand nous avons changé la puissance de la voiture, nous avons cassé [plusieurs fois] le moteur. Trop pousser la voiture commence à créer un manque de fiabilité, nous ne voulons pas cela."

Article suivant
Toyota pourrait tenter de battre le record de Porsche au Nürburgring

Article précédent

Toyota pourrait tenter de battre le record de Porsche au Nürburgring

Article suivant

Oreca discute avec des constructeurs pour développer une hypercar

Oreca discute avec des constructeurs pour développer une hypercar
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Équipes Rebellion Racing
Auteur Jamie Klein