RGR Sport by Morand frappe d'entrée en LMP2

L'équipe de Ricardo Gonzalez, associé à Bruno Senna et Filipe Albuquerque au volant d'une Ligier JS P2, a remporté la première manche du WEC à Silverstone dans la catégorie LMP2.

RGR Sport by Morand frappe d'entrée en LMP2
#43 RGR Sport by Morand Ligier JSP2 - Nissan: Ricardo Gonzalez, Filipe Albuquerque, Bruno Senna
Bruno Senna, RGR Sport by Morand
#43 RGR Sport by Morand Ligier JSP2 - Nissan : Ricardo Gonzalez, Filipe Albuquerque, Bruno Senna
#43 RGR Sport by Morand Ligier JSP2 - Nissan: Ricardo Gonzalez, Filipe Albuquerque, Bruno Senna
#43 RGR Sport by Morand Ligier JSP2 - Nissan : Ricardo Gonzalez, Filipe Albuquerque, Bruno Senna
#43 RGR Sport by Morand Ligier JSP2 - Nissan : Ricardo Gonzalez, Filipe Albuquerque, Bruno Senna
#43 RGR Sport by Morand Ligier JSP2 - Nissan: Ricardo Gonzalez, Filipe Albuquerque, Bruno Senna
#13 Rebellion Racing Rebellion R-One AER: Matheo Tuscher, Dominik Kraihamer, Alexandre Imperatori
#43 RGR Sport by Morand Ligier JSP2 - Nissan: Ricardo Gonzalez, Filipe Albuquerque, Bruno Senna
#43 RGR Sport by Morand Ligier JSP2 - Nissan: Ricardo Gonzalez, Filipe Albuquerque, Bruno Senna

Dans une catégorie LMP2 forte d’un plateau sans doute plus relevé que jamais dans ce cru 2016 du WEC, il était très difficile d’établir un pronostic. En revanche, parmi les nombreuses équipes capables de prétendre à la victoire, les gros bras n’ont pas déçu. C’est le cas de RGR Sport by Morand, première structure à s’imposer dans le championnat. 

Le trio formé par Ricardo Gonzalez, Filipe Albuquerque et Bruno Senna a démontré toute la solidité du nouveau projet formé autour de Benoît Morand et Toni Calderon en s’imposant d’entrée. La bataille aura été rude face à ESM et G-Drive, mais c’est bien la Ligier JS P2-Nissan n°43 qui a tiré son épingle du jeu pour faire résonner l’hymne mexicain sur le podium. 

C’est Bruno Senna qui a porté le prototype en tête du LMP2 avant de passer le relais à Filipe Albuquerque. Le tout avec également une belle sixième place à la clé au classement général (la cinquième provisoire suite à l'exclusion de l'Audi victorieuse), grâce aux déboires des constructeurs LMP1 qui ont tous perdu une voiture lors de l’épreuve. 

"Quelle course fantastique pour l’équipe", se réjouit Senna, "je crois que dès le début nous étions compétitifs et l’équipe a fait un excellent travail. Gagner la première course avec une nouvelle équipe, et gagner ma première course en LMP2, c’est très spécial. Je suis vraiment heureux de débuter cette saison du bon pied. Il ne fait aucun doute que nous devons continuer à attaquer. Nous avons tellement à améliorer et à apprendre pour Spa."

Albuquerque privé de radio

Auteur du dernier relais, Albuquerque a dû gérer l’usure pneumatique avec 40 secondes d’avance sur la concurrence, elle aussi affectée par la dégradation. Le Portugais n’a pas eu la tâche facile, puisqu’un problème de radio l’a privé d’une bonne communication avec son équipe. "Ca semblait très old school et je n’en suis pas fan, mais mon ingénieur Gautier m’indiquait le rythme de tout le monde et nous avons réussi", commente l’ancien pilote Audi. 

"C’est une nouvelle équipe, mais tout le monde a une énorme expérience, donc nous nous attendions à un bon résultat. Gagner d’entrée est formidable, et je crois qu’il y en a encore plus à venir. Nous avons quelques points à améliorer, ce qui nous aidera à l’avenir."

Résumé vidéo des 6 Heures de Silverstone

partages
commentaires
Audi fait appel de son exclusion à Silverstone
Article précédent

Audi fait appel de son exclusion à Silverstone

Article suivant

Toyota loin de la victoire mais en tête du championnat

Toyota loin de la victoire mais en tête du championnat
Charger les commentaires
Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse Prime

Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse

Le duel entre Ferrari et Porsche pour le titre mondial en GTE Pro a pris une tournure délicate à Bahreïn, où un accrochage entre Alessandro Pier Guidi et Michael Christensen a marqué les derniers instants de course. Ferrari n'est que provisoirement titré, car Porsche a fait appel.

WEC
9 nov. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021