SARD Morand renonce au programme de télé-réalité Race to 24

SARD Morand renonce au programme de télé-réalité Race to 24
Essais pour SARD Moret
Essais pour SARD Moret
Essais pour SARD Moret
Essais pour SARD Moret

Le programme de télé-réalité Race to 24 devait mettre aux prises 24 pilotes issus de 17 pays différents pour décrocher un baquet dans le team SARD Morand aux 24 Heures du Mans. Il n'en sera rien.

Les choses sont allées de mal en pis pour l'équipe suisse, qui a déclaré forfait à la dernière minute pour la première manche du WEC à Silverstone il y a dix jours. Il y a quelques jours, on a appris que ce serait finalement un seul prototype LMP2 qui était engagé pour les prochaines 24 Heures du Mans.

Après avoir évoqué des ennuis administratifs et légaux pour justifier son forfait à Silverstone, l'équipe de Benoit Morand a fait savoir ce lundi que le contrat mis en place avec Kairos Technologies, qui devait prendre le contrôle de l'équipe, avait été rompu. C'est justement les désaccords entre les deux entités qui ont mené à la situation délicate que le team vit actuellement, avec une manne financière qui s'envole.

Non-respect des engagements financiers

SARD Morand annonce ainsi officiellement la "rupture de sa collaboration avec Kairos, et le renoncement de chaque partie à la prise d’actionnariat dans la société Team Morand SA par Kairos Technologies".

Le communiqué ajoute que "à la vue du non-respect des engagements financiers de Race to 24 Limited, Team Morand SA n’est plus en mesure de soutenir le programme sportif mis en place par Race to 24 pour le vainqueur de ce show".

L'équipe en a profité pour confirmer sa participation aux 6 Heures de Spa-Francorchamps la semaine prochaine, sans préciser le nombre de voitures engagées et l'identité des pilotes. 

partages
Chronique Conway - Le trafic avec les GT encore plus risqué

Article précédent

Chronique Conway - Le trafic avec les GT encore plus risqué

Article suivant

Le LMP2 se cherche un avenir brillant

Le LMP2 se cherche un avenir brillant
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021