Dijon 1990 : les débuts de Schumacher en Endurance

Motorsport.tv vous permet aujourd'hui de revivre la première course de Michael Schumacher parmi l'élite de l'Endurance mondiale. Nous sommes au cœur de l'été 1990, à Dijon-Prenois, et l'épreuve va être animée par une bagarre opposant les Flèches d'argent de Mercedes et la Jaguar XJR-11 Silk Cut de Jan Lammers.

Installez-vous confortablement, et délectez-vous gratuitement de cet épisode exceptionnel, tiré des riches archives Duke Classic, disponibles sur Motorsport.tv. Michael Schumacher, qui évoluait alors dans le Junior Team de Mercedes au même titre que Karl Wendlinger et Heinz-Harald Frentzen, faisait ce jour-là ses débuts dans le Championnat du monde des Voitures de sport (devenu depuis le WEC), ou plutôt il prenait son premier départ puisqu'il avait précédemment été disqualifié à Silverstone après avoir reçu une assistance extérieure suite à une casse de boîte de vitesses lors des qualifications. Les commissaires avaient alors exclu la Mercedes qu'il partageait avec Jochen Mass, et sa première course avait ainsi été reportée.

Lire aussi :

À Dijon, le futur septuple Champion du monde de F1 s'est fait remarquer avec un superbe relais, après avoir pris le témoin de Mass dans la Sauber Mercedes C11 #2, l'une des voitures du Groupe C les plus rapides et les plus emblématiques de l'Histoire. L'Allemand a immédiatement doublé la Jaguar d'Andy Wallace, puis il est parti en chasse de la voiture #1 conduite par Mauro Baldi, malgré un turbo réglé plus bas.

Schumacher a réussi à réduire de moitié son retard sur la voiture de tête, puis Baldi est rentré au stand en premier, permettant à l'Allemand de prendre brièvement la tête avant de repasser le volant à Mass. Baldi, lui, a cédé sa place à Jean-Louis Schlesser, qui a tenu bon et s'est finalement imposé avec quatre secondes de marge. Ce relais de Schumacher a toutefois contribué à maintenir la pression et a permis à Mercedes de signer un doublé. Ce fut également le premier podium d'une longue série pour Schumacher sur la scène internationale.

Cet épisode fait habituellement partie du contenu premium de Motorsport.tv, mais certaines des archives de Duke sont exceptionnellement mises à disposition gratuitement afin de vous aider à passer le temps de façon bien agréable pendant le confinement que nous vivons tous. Si cela vous plaît, n'hésitez pas à visiter Motorsport.tv, où vous trouverez plus de 750 épisodes de la sorte, soit des milliers d'heures d'images exclusives ! Visitez la chaîne Duke Classic ici.

partages
commentaires
Que réserve l'avenir pour les 24 Heures du Mans et le WEC ?

Article précédent

Que réserve l'avenir pour les 24 Heures du Mans et le WEC ?

Article suivant

Toyota repousse le premier roulage de son Hypercar

Toyota repousse le premier roulage de son Hypercar
Charger les commentaires
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021