Senna en LMP2 avec Albuquerque, Rodriguez et Morand Racing

Bruno Senna va faire son retour en WEC cette saison, partageant le volant d’une Ligier acquise par Morand Racing avec Ricardo Gonzalez et Filipe Albuquerque. 

Senna en LMP2 avec Albuquerque, Rodriguez et Morand Racing
Ligier JS P2 pour Ricardo Gonzalez, Bruno Senna et Filipe Albuquerque
Ligier JS P2 pour Ricardo Gonzalez, Bruno Senna et Filipe Albuquerque
Bruno Senna, Mahindra Racing Formula E Team
Le poleman Filipe Albuquerque, Jota Sport
G-Drive Racing : Ricardo Gonzalez
#43 Team Sard Morand Morgan LM P2 EVO: Pierre Ragues, Oliver Webb, Christopher Cumming

Les trois hommes défendront les couleurs de la nouvelle structure mexico-suisse dans la catégorie LMP2. L'écurie de Benoît Morand change de nouveau de nom et sera baptisée RGR Sport by Morand, pour mettre en piste une Ligier JS P2 à moteur Nissan. Elle délaisse ainsi le châssis Morgan, mais reste fidèle à Onroak Automotive. 

Pour Senna, également engagé en Formule E, ce sera un retour à plein temps en WEC après son engagement avec Aston Martin en 2013. Ce sera également une première pour lui en LMP2. 

"Je suis vraiment excité", a confié le Brésilien à Motorsport.com. "C’est fun de faire partie d’un nouveau championnat et de relever un nouveau défi. Ces gars-là sont vraiment compétitifs, Ricardo est un jeune pilote qui a été performant dans le passé, il a déjà gagné Le Mans [en LMP2 en 2013]."

L’an dernier, Gonzalez pilotait une des deux Ligier du G-Drive Racing et avait terminé troisième du championnat en LMP2 avec ses coéquipiers Pipo Derani et Gustavo Yacaman. 

"Je suis très excité de pouvoir enfin annoncer ce projet, sur lequel on travaille depuis un moment", a confié le Mexicain. "Après le WEC qui a annoncé que nous allions avoir les 6 Heures de Mexico en 2016, lancer notre propre équipe mexicaine était évidemment le choix suivant. Avec l’expérience que Bruno et Filipe ont, et compte tenu de la rapidité de la Ligier JS P2, je n’ai aucun doute quant au fait que nous pourrons nous battre pour le titre et pour la victoire aux 24 Heures du Mans."

Après avoir couru à la fois pour Audi en LMP1 et pour JOTA Sport en ELMS ces dernières années, Albuquerque se lance quant à lui un nouveau défi, consécutif au retrait de la troisième Audi pour Le Mans cette saison. 

partages
commentaires
Leena Gade - Sa vie d'ingénieur de course chez Audi Sport

Article précédent

Leena Gade - Sa vie d'ingénieur de course chez Audi Sport

Article suivant

Nouvelle livrée pour Toyota, Kobayashi remplace Wurz

Nouvelle livrée pour Toyota, Kobayashi remplace Wurz
Charger les commentaires
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021