Sergio Rinland rejoint le projet Endurance de David Brabham

A la tête du "Project Brabham", destiné à relancer en piste l’écurie fondée par son père Jack, David Brabham a annoncé ce week-end le recrutement de Sergio Rinland en qualité de conseiller technique. 

Sergio Rinland rejoint le projet Endurance de David Brabham
Project Brabham: David Brabahm
Project Brabham
Hector Rebaque, Brabham-BMW BT52
David Brabham
Speed Comparaison Challenge: David Brabham dans la BMW 1-series et Robert Kubica dans la BMW Sauber F1.06

Lancé en 2014, année de la disparition de Jack Brabham, le projet de son fils David doit permettre voir réapparaître le nom mythique de l’écurie en compétition. Initialement destinée à un programme LMP2 en FIA WEC l’an dernier, avant de viser éventuellement le LMP1 à l’horizon 2018, la nouvelle équipe n’a pas encore véritablement vu le jour mais sa mise en place se poursuit. 

Ingénieur historique en Formule 1, Sergio Rinland va y prendre sa part, après avoir travaillé pour les écuries Williams, Benetton, Sauber, Arrows et, évidemment, Brabham. Il a également largement collaboré avec des équipes pour la conception de monoplaces en IndyCar ou de voitures de sport et de tourisme dans d’autres disciplines. Il y a quelques années, l’ingénieur argentin a également été impliqué dans les projets de l’équipe Epsilon Euskadi. 

Son recrutement par Brabham vise à lui confier un rôle qui permettra de "déterminer l’horizon technique et les futures technologies" qui feront l’ADN de la nouvelle équipe Brabham. Cette dernière prévoit toujours de faire son retour en course via le Championnat du Monde d’Endurance.

David Brabham a lui-même déjà côtoyé Rinland par le passé, en F1 au début des années 90 ou au Mans dans les années 2000 avec le Team Modena qui faisait courir une Aston Martin en GT. 

"C’est un plaisir d’accompagner David dans son aventure pour établir à nouveau Brabham comme un nom qui compte dans le sport automobile, un nom très cher à mon coeur pour en avoir été le dernier chef designer en Formule 1", a confié Rinland. "Je partage la vision de David pour le sport automobile, à la fois du point de vue technique et du point de vue des affaires."

Lors de l’annonce du projet en septembre 2014, David Brabham avait souligné que son imagination restait sans limite pour le long terme : "Qui sait où cela pourrait nous mener? Un retour en Formule 1, j’espère.".

partages
commentaires
Toyota annonce la présentation de sa nouvelle TS050 Hybrid

Article précédent

Toyota annonce la présentation de sa nouvelle TS050 Hybrid

Article suivant

Technologie, défi humain, communication : le savant mélange du WEC

Technologie, défi humain, communication : le savant mélange du WEC
Charger les commentaires
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021